• A la tombée du ciel, Sophie CAMERON

    A la tombée du ciel, Sophie CAMERONCela aurait pu être une météorite annonçant la fin du monde. Mais ce sont des anges qui ont commencé à tomber du ciel. Face à ce phénomène, chacun réagit à sa manière. Pour Jaya, 16 ans, difficile de ne pas y voir un signe : sa mère est morte quelques jours plus tôt. Entre ce deuil et un père obsédé par l'idée d'attraper un ange, elle n’arrive pas à faire la paix avec elle-même. Lorsqu'un ange croise sa route, elle va devoir se reconstruire et réapprendre à faire confiance.

     

    Mon avis :

     

    Bien que le résumé ne m’ait pas emballée en raison de son côté « fantastico-merveilleux », j’ai donné une chance à ce roman reçu des éditions Nathan.

    Michaël, le père de Jaya et Rani n’a de cesse de trouver et comprendre ce que sont ces mystérieuses Créatures qui tombent du ciel à espace irrégulier et n’importe où dans le monde. Bien qu’elles aient une apparence humaine, le sont-elles ? Rani, la plus jeune le suit dans son idée fixe, Jaya ne s’y intéresse pas du tout, trouvant même cela très macabre.

    Ainsi commence l’histoire alors que la famille Mackenzie est en voiture vers Edimbourg, où le père a loué un appartement miteux pour être plus prêt de ce qu’il pense être le prochain lieu de chute. On se dit alors que l’on va en apprendre davantage sur ces chutes d’anges à travers le roman.

    En fait, on suit Jaya, héroïne principale, qui se remet mal du décès de sa maman et de ses conséquences. Alors que son père et sa sœur ont profité des premières apparitions d’anges pour se focaliser sur un objectif qui leur fasse oublier leur peine, Jaya n’y parvient pas.

    On comprend rapidement que ces chutes d’anges sont un prétexte à l’évolution du personnage de Jaya. Peu à peu, elle va prendre des distances avec sa famille, choquée que ces Créatures ne soient pas respectées (allégorie des émigrés ?). Quand une de ces Créatures apparait près d’elle, elle va choisir de la cacher et de la soigner. Elle se fera ainsi de nouveaux amis, prêts à l’aider dans sa démarche.

    Ce roman complexe m’a déroutée tant par le fait qu’on ne sache jamais qui sont ces Anges et pourquoi ils arrivent ainsi sur la Terre que par les (trop) nombreux thèmes abordés par l’auteure : deuil, résilience, spécisme, concept de genre, homosexualité, handicap… C’est trop pour un roman et rien n’est donc exploité à fond, tout reste à la surface.

    Peut-être ce roman trouvera-t-il son public auprès des amateurs de fantasy et de Young Adult. Pour ma part, ce ne fut pas le cas et je ne lirai pas les prochains tomes, quitte à ne jamais savoir qui sont ces fameuses Créatures.

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Juillet 2019 à 21:36

    Bon, j'oublie ! 

    Bon jeudi dans le four, thermostat 40° ! 

      • Mercredi 24 Juillet 2019 à 22:06

        Le mieux, lire au frais dans la maison. Bonnes vacances.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :