• Attila, VERDI

    Attila, VERDICe week-end c’était l’ouverture de la saison de l’Opéra Royal de Wallonie. Pour l’occasion, c’est Attila de Verdi qui a été choisi. Un Opéra moins connu mais très mélodique et que l’on se surprend à fredonner.

    Nous étions conviés une demi-heure avant le spectacle, pour découvrir, avec une musicologue, l’histoire d’Attila, neuvième opéra créé par Verdi en 1846.

    Au Ve siècle, les Huns viennent de mettre à sac la ville d’Aquilée. Attila, surnommé « le fléau de Dieu », célèbre sa victoire face à Odabella, fille du Seigneur local dont toute la famille a été décimée. Impressionnée par le courage de la jeune chef de guerre, Attila lui offre une épée. De son côté, Foresto, qui a fui la ville, s’échoue sur une lagune et se demande s’il reverra jamais sa dulcinée. Odabella, sauvant Attila de l’empoissonnement pour le tuer elle-même, se servira de l’épée reçue pour venger les siens tandis que les survivants construiront une nouvelle cité : Venise.

    Attila, VERDI

    Rénové en 2012, la salle de l’Opéra Royal de Wallonie (1820) est un magnifique théâtre à l’italienne à l’acoustique exceptionnelle. L’écrin idéal pour un tel opéra. Dirigé par Renato Palumbo, il est mis en scène par Ruggiero Raimondi, qui a lui-même interprété Attila à plusieurs reprises. Interprété ici par Michele Pertusi, il a reçu ce dimanche, un accueil très chaleureux des spectateurs.

    Œuvre de jeunesse, Attila est sans doute moins impétueux et grandiose que la Traviata ou Aïda, Cependant, les airs de bravoure enflammés sont entrainants et les soli puissants. J’ai particulièrement apprécié la scène dans la forêt, la nuit où Odabella chante avec Foresto. Quelques instruments jouent avec légèreté et retenue, dont une harpe et un cor anglais à la tessiture souple et sourde qui ajoute à la mélancolie du personnage. Un rôle difficile, tenu par la Géorgienne Makvala Aspanidze. Vient ensuite la scène finale, une fin un peu abrupte mais un quatuor vocal de belle facture tout en concision.

    Une agréable découverte que cet opéra.

    Décor d'Attila

    Attila, VERDIAttila, VERDIAttila, VERDI

     

     Attila, VERDI

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 22:18
    Anne (desmotsetdesno

    En effet, il est peu connu du grand nombre, cet opéra !

    2
    Lundi 23 Septembre 2013 à 09:21
    Alex-Mot-à-Mots

    Vous avez dû passer une soirée fatastique.

    3
    Lundi 23 Septembre 2013 à 18:21

    Oui un très bon moment et des chanteurs vraiment talentueux. Je précise que ce sont mes photos

    4
    Asphodèle85
    Vendredi 27 Septembre 2013 à 14:28
    Asphodèle85

    Et tu en parles très bien !!!! Je suis scotchée ! Voilà bien longtemps que je n'ai pas écouté d'opéra, je connaissais celui-ci même si j'en avais oublié un peu l'histoire...pour Venise...

    5
    Vendredi 27 Septembre 2013 à 21:20

    Merci Asphodèle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :