• Crachin, Eloïse SIMONCELLI-BOURQUE

    Crachin, Eloïse SIMONCELLI-BOURQUEInterpellée par Charlotte Guillemin, médecin coopérante à Mixco au Guatemala, Élisa Morinelli, journaliste d’investigation, s’envole vers ce pays d’Amérique centrale. Malgré les réticences de ses proches, elle accepte d’enquêter sur Aura del sol, une puissante entreprise d’extraction aurifère dont les activités menacent la vie des populations locales. Aussitôt descendue de l’avion, elle apprend que son associé, demeuré à Montréal, est victime d’un accident. Les policiers du poste 22 soupçonnent une tentative de meurtre.
    En l’espace de ces quelques jours d’automne, Élisa Morinelli sera frappée par un crescendo de violentes émotions.
    Enchaînant enlèvements et homicides, ce récit en chassé-croisé nous plonge dans un monde où l’appât du gain et la corruption font loi, tout en remémorant les atrocités de la guerre civile guatémaltèque. 

    Mon avis :

    Ce premier roman d’Eloïse Simoncelli-Bourque, très bien documenté, nous propose une intrigue qui tient la route, riche en rebondissements et addictive en diable. Pas de super héros ici mais des personnages consistants, certains présentant des failles et des zones d’ombres, d’autres se débattant avec les aléas de la vie.

    Du roman noir, on retrouve une atmosphère pesante, miroir d’une société violente, gangrénée par la corruption, les massacres de paysans et la spoliation des plus pauvres. Du roman à énigme, il possède un enquêteur tout ce qu’il y a de plus classique, un lot d’indices disséminés tout au long du récit et une course contre la montre destinée à sauver une vie.

    Sous couvert de fiction, Eloïse Simoncelli-Bourque pose des questions pertinentes qui incitent à la réflexion et mettent en lumière les enjeux internationaux qui sous-tendent la création d’entreprises aux multiples ramifications. Elle dénonce également l’hypocrisie qui pousse nos sociétés occidentales à dénoncer les atteintes environnementales et dans le même temps à exploiter outrageusement les ressources naturelles des pays de l’hémisphère sud.

    Dans un style souple et fluide, l’auteure nous offre là un roman noir écologique original mêlant avec justesse, réalité et fiction. Un premier roman qui augure la naissance d’un écrivain de qualité, à suivre.

     

    Crachin, Eloïse SIMONCELLI-BOURQUE

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Mars à 19:10
    gambadou

    Moi qui pensait voir un livre sur le crachin breton !!!

      • Samedi 11 Mars à 19:18

        Et non. Il n'y a pas que chez toi, ou chez moi, qu'il pleut wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :