• Découverte d'une maison d'édition belge

    Découverte d'une maison d'édition belgeDécouverte d'une maison d'édition belge

      

    Cette fin de semaine se tient à Namur, le Salon du livre de jeunesse, sur le thème "Héros et Héroïnes". Je ne pouvais pas manquer l’occasion de m’y rendre.  

    Après le billet d’il y a dix jours, j’ai pris plaisir à déambuler dans les allées et à découvrir les mille et une richesses que compte la littérature jeunesse. J’ai admiré des albums tous plus beaux les uns que les autres, rencontrés des enfants heureux de pouvoir s’asseoir dans un coin pour dévorer une histoire, des adultes admiratifs des collections d’aujourd’hui et pris un plaisir non dissimulé à me balader au milieu de cette foule bigarrée et joyeuse.

     

    Au détour d’une allée, mon attention a été attirée par des livres aux couvertures colorées et aux titres évocateurs : « Un livre, ça sert à quoi ? », « La grande fabrique de mots », « Le jour où j’ai rencontré un ange » ou encore « Mistik Lake ».

    M’approchant, j’ai découvert une maison d’édition que je ne connaissais pas « Les éditions Alice ». Cette maison d’édition belge existe depuis la fin des années nonante mais je ne l’avais jamais vue auparavant. Intriguée, j’ai questionné l’aimable dame qui tenait le stand. Bien que ces livres soient distribués en France (par le Seuil), en Suisse (par Servidis) et au Québec (par Dimedia), il semble moins évident de trouver ces ouvrages en Belgique, ce qui est quand même un comble.

    J’ai été séduite par les livres que propose cette maison d’édition et j’ai donc eu envie de vous partager mon coup de cœur de manière désintéressée.

     

    Le nom Alice vient de l’héroïne de Lewis Carroll et du pouvoir de l’imaginaire sur l’apparence. Bien en rapport avec le thème du salon.

    De nombreux auteurs et illustrateurs sont Belges mais les portes s’ouvrent de plus en plus aux auteurs étrangers. Ce qui m’a plu en feuilletant les albums et les romans, c’est l’émotion qui se dégage des différents ouvrages. Les sujets sont sérieux ou amusants mais toujours interpellant. Ils font grandir et s’épanouir.

    J’ai craqué pour deux romans que je vous présenterai prochainement. Le premier parle du racket et cherche à libérer la parole des enfants qui en sont victimes. Le deuxième, traduit de l’anglais, est un roman canadien, un polar pour adolescents qui mêle habilement passé et présent. Les quelques extraits lus sur place m’ont séduite. J’ai hâte de m’y plonger et de vous faire partager mes lectures.

      

    Pour découvrir le catalogue de cette maison d'édition cliquez sur Alice.

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    elialec Profil de elialec
    Vendredi 21 Octobre 2011 à 17:14

    Joli billet. Je ne connaissais pas non plus jusqu'à ce que ma fille reçoive un livre de chez eux pour son anniversaire. Je me demande si j'en trouverais dans ma ville. Je vais me renseigner.

    2
    Jane Austen
    Samedi 22 Octobre 2011 à 01:25

    Leur catalogue a l'air sympa. Merci pour l'article.

    3
    Samedi 22 Octobre 2011 à 06:32

    C'est bon à savoir. Je retiens le nom de cette maison d'édition inconnue, ça peut servir, quoique le fait qu'elle soit inconnue justement n'est pas un avantage...

    Passe un bon weekend.

    4
    Dimanche 23 Octobre 2011 à 20:18
    Chaplum

    J'ignorais que c'était le salon du livre jeunesse !Je vois que tu as pas mal de bons plans ici

    5
    Vendredi 18 Mai 2012 à 11:01

    Le salon du livre, je connais mais le salon de livre de jeunesse, c'est la première que j'en ai entendu parlé, en tout cas, ça doit être bien.

    6
    Vendredi 18 Mai 2012 à 21:51

    C'est chaque année en octobre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :