• La danseuse du Gai Moulin, Georges SIMENON

    La danseuse du Gai Moulin, Georges SIMENONUn apprenti espion bien maladroit...
    Deux jeunes Adolescents endettés – Delfosse, un bourgeois pervers et Chabot, le fils d'un employé comptable – fréquentent à Liège Le Gai-Moulin, une boîte de nuit où ils courtisent l'entraîneuse et danseuse Adèle. A la fin d'une soirée qu'elle a passée à une table voisine de ces derniers, en compagnie d'un certain Graphopolous, un Grec arrivé le jour même dans la ville, ils se laissent enfermer dans la cave de l'établissement afin de s'emparer de la recette. Dans le noir, ils entraperçoivent ce qu'ils croient être un cadavre, celui du Grec, et prennent la fuite. 

     

    Mon avis :

     

    Une fois n’est pas coutume, cette affaire se déroule entièrement à Liège, en Belgique. C’est la seule enquête qui ramène Maigret dans la ville natale de l’auteur. Le roman, paru en 1931, fait partie de la série des Maigret, même si le célèbre commissaire met du temps à apparaître dans l’histoire. Il réussit même à se faire si discret qu’on le prend un temps pour le coupable et qu’il se retrouvera dans le bureau du commissaire Delvigne. Mais je n’en dévoilerai pas trop car ce roman à tiroirs nous balade d’un rebondissement à un autre tout au long du récit.

    Que vient faire la danseuse du Gai Moulin dans l’histoire me direz-vous ? Elle se trouve entraînée dans cette sordide affaire bien malgré elle.

    Dans ce roman Simenon évoque une multitude de souvenirs d’enfance. Ainsi il domicilie son personnage, Jean Chabot, rue de la Loi, au cœur d’Outremeuse, où Simenon vécut, avec ses parents lui aussi, au 53. Chabot et sa mère n’entretiennent pas les meilleurs rapports qui soient, comme madame Simenon et son fils. L’histoire se déroule ensuite dans « Le Carré », incontournable quartier de la vie nocturne de la Cité Ardente. Dans les années 30, et jusqu’en 1960 environ, ce quadrilatère formé d’une dizaine de rues étroites était animé par les vitrines lumineuses des prostituées et par l’enseigne du cabaret « Le Gai Moulin ». Aujourd’hui transformé en piétonnier, il renferme à la fois commerces de luxe, brasseries et restaurants et reste le centre névralgique des sorties estudiantines.

    C’est donc un vrai roman liégeois que Simenon nous propose ici et dans lequel il confie ce qui lui plaît tant à Liège ou, au contraire, lui déplaît. Pour les natifs, c’est un régal de lecture.

    Mais ce roman policier, bien ancré dans la ville de Simenon, propose aussi une réflexion sur l’amitié entre jeunes gens : un bourgeois oisif, un peu déséquilibré et le fils d’un employé qui l’admire. Dans divers passages, on perçoit l’attirance et les sentiments, mais jamais Simenon n’en parle ouvertement. Il ne faudra cependant pas longtemps pour que cette amitié amoureuse confrontée au meurtre, à l’enquête, à la suspicion… s’étiole après les faits et que l’on se rende compte que si l’un est sincère, l’autre le manipule.

    Le dénouement viendra à la fin du récit alors que Maigret raconte les faits chronologiquement, comme le ferait Hercule Poirot.

    Un classique de l’auteur, à lire ! Surtout si on est Liégeois.

     

     

     

    La danseuse du Gai Moulin, Georges SIMENON

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Avril 2019 à 13:55
    Edmée De Xhavée

    Et je suis liégeoise (enfin... d'adoption...) et du quartier de Simenon, en Outremeuse. Et j'aime beaucoup sa psychologie aussi...

    2
    Vendredi 5 Avril 2019 à 14:19
    Anne (desmotsetdesn)

    Excellent choix ;-) Avec une danseuse qui s'appelle Adèle, il me fait de l'oeil, ce Maigret... ;-)

      • Vendredi 5 Avril 2019 à 19:46

        Haha. wink2

    3
    Vendredi 5 Avril 2019 à 15:46
    ellettres

    Maigret qui s'évade de Paris, les souvenirs liégeois de Simenon... ça me tente bien !

      • Vendredi 5 Avril 2019 à 19:47

        Et ensuite, viens visiter Liège. Tu y seras bien reçue.

    4
    Samedi 6 Avril 2019 à 10:57

    La perspective liégeoise de ce roman est intéressante !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :