• La face cachée de Margo, John GREEN

    La face cachée de Margo, John GREENMar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours. Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l'entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu.
    Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver? Plus il s'en approche, plus Margo semble lui échapper...

    Mon avis :

    C’est l’annonce de la sortie du film qui m’a donné envie de lire ce roman de John Green. Un auteur jeunesse qui a le vent en poupe et que je n’avais pas encore lu.

    Margo est une jeune fille fantasque, peut-être trop mûre pour les jeunes de son âge. Les bizutages, les moqueries, tout ce qui abaisse les autres... cela ne la fait pas rire. Mais elle a du cran et une certaine aura et parvient à imposer l’ordre au lycée où elle est respectée. Quentin, son voisin, est fasciné par elle depuis toujours. Petits, ils étaient amis mais en grandissant, Margo a pris des distances. Quentin, Q pour ses amis, est réfléchi, sérieux, sans surprise. Trop sage pour Margo qui vit sa vie à cent à l’heure. Lorsqu’elle disparait, après une soirée mémorable qui m’a beaucoup fait rire, Quentin craint qu’elle ne mette fin à sa vie. Sachant que lors de ses fugues précédentes, elle avait laissé des indices à ses parents pour signaler sa destination, il se met à leur recherche.

    L’essentiel de l’histoire est la narration de l’enquête que Quentin mène, aidé de ses amis. Nous suivons ses réflexions, son cheminement pour localiser Margo grâce à des références culturelles qu’elle a utilisées comme autant de petits cailloux. J’ai trouvé cela assez subtile pour un roman jeunesse, même si cela donne lieu à quelques longueurs qui cassent le rythme du récit.
    J’ai beaucoup apprécié la référence au poème de Whitman (que j’ai découvert jadis grâce au « Cercle des poètes disparus) qui sert de fil rouge à Quentin. L’allusion aux villes de papier est également une jolie trouvaille car je suis sûre que peu d’adolescents savent de quoi il s’agit (et apprendre en s’amusant est toujours agréable). De plus, cela renforce habilement le côté dramatique de l’histoire.
    Ce livre m’a séduite aussi par le mélange des genres qu’il propose. Tour à tour récit de vie, récit à énigme, road movie à suspens et roman initiatique, il surprend le lecteur à chaque fois qu’il croit savoir où l’auteur le mène. Le scénario est habile et on se laisse entrainer dans les péripéties de l’intrigue. Le tout finement écrit et jouant sur l’humour de situation autant que sur l’autodérision dont sont capables les adolescents dépeints par l’auteur.

    Au fil du récit, la personnalité de Margaux apparait en filigrane. Entre dérision et drame, elle se cherche, repousse sans cesse ses limites et rompt avec la vie étriquée et trop lisse que voudraient la voir vivre ses parents. Cela nous donne quelques jolies pages de réflexion sur l’avenir, le passage à l’âge adulte et la peur de passer à côté de la vie.

    « La face cachée de Margo » est aussi une belle histoire d’amitié et la découverte du sentiment amoureux (pas toujours aussi rose qu’on l’espère). Il a donc tout pour plaire aux adolescents et ils ne s’y sont pas trompés.

    Reste à voir le film en espérant qu’il ne dénature pas trop le récit.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Août 2015 à 11:11
    Céline

    J'ai découvert cet auteur il y a peu avec "Nos étoiles contraires" que j'ai adoré (idem pour le film).

    "La face cachée de Margo" est dans ma PAL et je vais essayer de le lire d'ici peu ;)

    2
    Lundi 24 Août 2015 à 13:28

    Je pense que je lirai ses autres romans d'ici peu.

     

    3
    Lundi 24 Août 2015 à 21:23

    Encore rien lu de cet auteur...

    Bonne dernière semaine de vacances! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :