• La fille à lèvre d'orange, France HUSER

    Jeune fille de dix-neuf, Jeanne Hébuterne rencontre Modigliani en 1917. Elle est belle, gracieuse et son visage a la pureté d'une madonne. Elle devient la muse et la vie de Modigliani. En 1920, le peintre meurt. Deux jours après Jeanne se suicide en se jetant par la fenêtre.

    Mon avis :

    Conçu comme un journal imaginaire, ce roman nous plonge dans une époque particulière - les années 20 - dans un milieu particulier - celui des artistes et des bohèmes. Cruel, amer, haletant, il nous conte le vécu fusionnel et passionnel des deux amants. Jusqu'à la descente aux enfers...

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    cajou
    Jeudi 26 Mai 2011 à 21:08

    Etant fan de Modigliani (j'en ai d'ailleurs fait un parcours avec mes élves), j'ai acheté de livre il y a 2 ans... et je n'ai toujours pas pris le temps de le lire. Je suis tombée amoureuse de l'histoire de Jeanne et Amedeo. Je vais le remonter dans ma PAL !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :