• La fille qui n'aimait pas les fins, Y. HASSAN & M. RADENAC

    La fille qui n'aimait pas les fins, Y. HASSAN & M. RADENACMaya est une amoureuse des livres. Elle en a déjà cent trente-quatre ! Sa mère, qui ne peut pas lui acheter tous les livres de la terre, l’inscrit contre son gré à la bibliothèque. Dans ce lieu paisible et studieux, Maya va faire la rencontre d’un vieux monsieur plein de fantaisie, qui l’intrigue beaucoup et dont elle se sent proche. Qui est réellement le mystérieux Manuelo ? La plus belle des surprises est au bout de l'histoire... 

    Mon avis :

    Quelle jolie découverte ! J’ai vraiment beaucoup aimé la fraicheur et l’humanité qui émaillent ce récit d’un bout à l’autre. Une fois de plus, Yaël Hassan touche au cœur grâce à une histoire sensible construite avec finesse et intelligence. Aidée en cela par un jeune auteur, Matt7ieu Radenac. Ils nous offrent un récit choral à quatre mains qui plaira sans nul doute aux jeunes lecteurs.

    Maya a hérité la passion des livres de son papa qui lui lisait une histoire chaque soir. Mais dans son entourage, personne ne semble partager cette passion. Sa mère ne lit que des ouvrages sur les oiseaux migrateurs et son beau-père préfère le foot. Le jour où elle rencontre à la bibliothèque un vieux monsieur qui la comprend, une amitié réelle se noue entre eux. Elle qui n'aime pas achever ses livres, par peur d'être déçue de la fin, va apprendre grâce à Manuelo qu'un écrivain peut surprendre ses lecteurs et que la fin n'est en fait qu'une étape. 
    Dans les conversations qu’ils partagent, ils vont échanger des points de vue très intéressants sur la lecture, les livres, les écrivains et les lecteurs. Mais aussi se découvrir, apprendre à se connaitre et créer des liens inattendus.

    Ce roman incite à la réflexion sur de nombreux sujets (la communication familiale, l’hérédité, la littérature, l’amour…) et défend à la fois la langue française et la lecture. Les personnages sont bien cernés, leurs sentiments bien décrits et les adultes sont présentés avec des failles, capables de commettre des erreurs mais aussi d’aimer et de pardonner. Une approche intéressante et importante pour les enfants.
    L'alternance des points de vue qui nous sont donnés à travers les pensées de Maya et Manuelo ou leurs échanges de mails est aussi un des aspects attrayants du récit.

    Un premier roman de cette rentrée littéraire 2013, édité chez Syros, qui est aussi pour moi un premier coup de cœur.

      

     La fille qui n'aimait pas les fins, Y. HASSAN & M. RADENAC

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    pascal d
    Jeudi 22 Août 2013 à 02:03

    Oh, tu es déjà dans les lectures de rentrée ! Je n'ai encore rien repéré, je profite des congés.
    Il semble sympa ce bouquin pour des 1e. Merci de le proposer.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 22 Août 2013 à 17:39

    Me voici de retour. Un fabuleux voyage mais très chaud et fatigant!

    J'aime beaucoup Yaël Hassan. On retrouve ici un thème cher à l'auteure : la relation entre un enfant et une personne plus âgée.  Je le lirai certainement quand il sortira en format de poche.

    Dois-je déjà dire "bonne fin de vacances"? 

    3
    argali Profil de argali
    Jeudi 22 Août 2013 à 19:14

    Grrr ! Demain, je fais mes prestations ! Pas envie !
    Sinon, je suis contente que tu ais passé de bonnes vacances. Hâte de voir des photos.

    4
    Mercredi 28 Août 2013 à 08:37

    Merci pour ce très joli papier, le premier retour sur notre livre. Nous en sommes ravis. Belle journée.

    6
    Mercredi 28 Août 2013 à 14:26

    Merci d'être passée et d'avoir laissé un message, Madame Hassan.
    Je vais lire ton billet, Anne.

    7
    Mercredi 28 Août 2013 à 19:13

    vous me tentez plus que plus que plus !!!!!!!!!!!!!dommage qu'il soit si tard.... je serai allé l'acheter!!!! en tout cas je note le titre dans ma liste et aussi dans mon agenda ... comme ça je ne l'oubierai pas !

    merci

     

    8
    Samedi 31 Août 2013 à 11:37
    pascal d

    Je l'ai offert à mon plus jeune et il a beaucoup apprécié. Merci !

    9
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 19:06
    Les livres de George

    J'ai beaucoup aimé moi aussi, notamment cette transmission par la lecture et cette réconnaissance entre ce grand-père et sa petite-fille, un vrai beau livre !

    10
    Samedi 7 Juin 2014 à 20:36

    Moins d'un an plus tard...

    Ca y est, je l'ai lu ou plutôt dévoré. J'ai à nouveau été pris au piège tendu par Yaël Hassan. 

    Bon dimanche. 

    11
    Samedi 7 Juin 2014 à 22:13

    Contente qu'un livre que j'ai aimé soit aussi aimé par d'autres.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :