• La nostalgie heureuse, Amélie NOTHOMB

    La nostalgie heureuse, Amélie NOTHOMB"Tout ce que lon aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A lâge de cinq ans, quand on men arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que javais cru connaître et qui, au fil des années, séloignait de mon corps et de ma tête ? » 

    Mon avis :

    Fidèle au rendez-vous, Amélie Nothomb nous propose en cette rentrée son vingt deuxième ouvrage et son cinquième sur le Japon. Je ne dis pas roman car ce n’en est pas un, plutôt un reportage, un récit.
    En 2012, un an après la catastrophe de Fukushima, Amélie est appelée à retourner au Japon pour la sortie de son roman « Métaphysique des tubes ». Avec une équipe de journalistes de France 5, elle entreprend un retour sur les lieux de son enfance pour un reportage qui paraîtra à son retour. *

     

    De lieu en lieu, d’émotion en émotion, elle se livre de fond en comble, nous raconte son histoire, son enfance japonaise, les personnes qu’elle a aimées, qui ont forgé sa personnalité. Nous allons à la rencontre de Nishio-san, de Rinri… Elle nous confie ses sentiments face à ce Japon idéal qu’elle retrouve après seize ans d’absence, après le tremblement de terre de Kobé (qui a notamment ravagé sa maison) et celui de Fukushima. Un Japon en souffrance, mais fier et digne, toujours en équilibre entre traditions ancestrales et modernisme. Ce Japon en reconstruction est l'occasion d'un retour sur soi nécessaire et terrifiant.

    Car le vrai sujet de ce récit est un voyage au cœur de l’intime, celui de l’enfance, celui de l’auteure. Une plongée en nostalgie, qu’elle voudrait heureuse, comme la vivent les japonais mais qui fait remonter mélancolie et tristesse. Une forme de nostalgie qui n’existe pas en japonais.

    J’apprécie vraiment cette auteure qui fait partie de mes préférés et j’ai aimé partager avec elle cette intimité et faire de nouvelles découvertes sur l’art de vivre japonais. Dans ce retour au pays idéalisé, on sent l’émotion et la tendresse derrière chaque mot. Pourtant, je reste sur ma faim. Trop court, trop effleuré ? Rédigé dans une langue moins affinée ? Je ne saurais dire mais j’ai refermé ce livre avec un goût de trop peu et une pointe de déception.  

    * "Une vie entre deux eaux", documentaire de Luca Chiari, écrit par Laureline Amanieux.

    D'autres avis : Cynthia - Hérisson - Jostein - Nath

     

    La nostalgie heureuse, Amélie NOTHOMBLa nostalgie heureuse, Amélie NOTHOMBLa nostalgie heureuse, Amélie NOTHOMB

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline H
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 09:24

    Je partage ton avis sur ce roman : une lecture agréable mais un goût de "trop peu" pour les raisons que tu donnes ...

    Retrouver Rinri m'a donné envie de relire "Ni d'Eve ni d'Adam" ... :-)

     

    2
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 09:51
    krol2

    Ca fait un petit moment que je ne lis plus Nothomb... alors, si en plus, ton avis est mitigé... je n'ai plus aucun regret de le laisser de côté. Il y a des auteurs qui écrivent des livres trop longs, Nothomb en écrit de trop courts... Pas facile de trouver le juste milieu...

    3
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 10:00

    Moi, j'ai relu "Métaphysique des tubes"

    4
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 11:52
    Jostein

    Il est vraI que c'est toujours trop court mais c'est beaucoup plus intime, un peu moins décalé. J'apprécie qu'elle ait eu l'idée de changer un peu de registre. 

    5
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 12:05
    Anne (desmotsetdesno

    Je ne suis certainement pas convaincue de l'acheter, mais à la bibli, pourquoi pas ? Le thème du Japon commence à m'intéresser un peu plus...

    6
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 21:50

    Nothomb, je ne m'y suis pas encore mis.

    Bonne reprise.

    7
    Lundi 2 Septembre 2013 à 22:30
    Contesdefaits
    Billet en ligne chez moi aussi. Texte trop court sans doute mais au bout du 22ème titre, je me suis fait une raison ^^
    8
    Misstrip
    Lundi 2 Septembre 2013 à 23:25

    Ah! enfin ton commentaire sur le dernier Nothomb!... Je me disais bien qu'il allait arriver J'attendrais qu'il sorte en poche pour le lire, comme d'hab'; je suis donc toujours en décalge d'une année!...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :