• Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling, Lynda RUTLEDGE

     Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling, Lynda RUTLEGELe dernier jour du millénaire, dans la petite ville de Bass, au Texas, la septuagénaire Faith Bass Darling, qui s'est improvisée fumeuse invétérée et n'en fait qu'à sa tête, étale tous ses biens de grande valeur sur la pelouse de sa demeure ancestrale pour un vide-grenier. Pourquoi ? Parce que Dieu le lui a demandé. Et parce qu'elle sait de quoi il est question : de sa mort, et du meurtre lointain de son mari, Claude. A mesure que les habitants s'arrachent les antiquités accumulés par cinq générations de Darling -un revolver de la guerre civile, une alliance, une pendule vestige de l'histoire de France, une bible de famille, un bureau à cylindre, une multitude de lampes Tiffany-, chaque objet révèle le rôle secret qu'il a joué dans la saga familiale et pose les plus profondes des questions existentielles.

    Mon avis :

     

    Original, ce roman pose la question du rôle des objets dans nos vies et de la valeur qu’on leur donne.

     

    Tout commence par un inventaire d’objets, inventaire que l’on retrouvera à plusieurs reprises pour ponctuer les étapes de l’histoire. Mais derrière ces listes, il y a ceux qui les ont achetés, offerts, reçus. Ces meubles, bibelots, bijoux, appartiennent à Faith, une respectable vieille dame, richissime. En ce dernier jour du millénaire, elle a décidé de s’en débarrasser, persuadée que Dieu lui en a intimé l’ordre. Pour quelques dollars, elle les cède à des acheteurs attirés par l’appât du gain.

    Pendant toute la journée, la cupidité des voisins et des concitoyens de Faith n’aura pas de limite, chacun cherchant à profiter de la démence de la vieille dame. - Ce qui m’a laissé un sentiment de malaise indéfinissable, de même que l’inaction de ses proches, dépassés par les événements.

     

    Ce premier roman de Lynda Rutledge nous parle magnifiquement de la mémoire. Alors qu’elle fait place nette avec cette vente, les souvenirs de Faith remontent à la surface. A chaque objet vendu, elle retrouve des sensations oubliées, des souvenirs oblitérés par la maladie. Et le fil de l’histoire se tisse, relie les personnages, recompose leur passé commun. Ce parallèle entre objet et souvenir est une jolie réussite.

     

    L’écriture, quant à elle, est en alternance amère, haletante, drôle et fait éclore en nous une suite de sentiments mitigés, comme les souvenirs.

    Un récit singulier, attachant et doux-amer que j’ai beaucoup apprécié.

      

     

    Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling, Lynda RUTLEGELe dernier vide-grenier de Faith Bass Darling, Lynda RUTLEGE

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Août 2012 à 14:47

     Il est dans ma PAL et j'ai très hâte de le lire!

    2
    Mercredi 8 Août 2012 à 15:39

    Je pense que tu l'aimeras.

    3
    chrislamb
    Dimanche 12 Août 2012 à 13:57

    Le genre de livre que mon épouse aimerait? Je le note.

    4
    Dimanche 12 Août 2012 à 14:06
    Chaplum

    La couverture et le titre m'attiraient, ton avis me conforte dans l'idée que ça devrait me plaire. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :