• Le garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture, Ellen WILLER

    Le garçon qui ne pouvait pas voir les livres en peinture, Ellen WILLERLire, Etienne a toujours détesté ça. Les livres, c'était bon pour les autres, les premiers de la classe, sa mère, les filles, les profs. Lui, il avait mieux à faire. Mais voilà que ses parents divorcent. Rien ne sera plus jamais comme avant. Alors, tant qu'à changer... Le soir de l'annonce, seul, perdu, enfermé dans le bureau de sa mère, Etienne attrape un livre. Un recueil de nouvelles. Le titre de la première le fait sourire: Un jour rêvé pour le poisson-banane. A la cinquième page, le mot « sexe » l'accroche. Et c'est parti. Etienne plonge dans l'histoire. Il se distrait de la sienne. Il devient curieux des livres, amoureux des livres. Au point d'avoir envie d'en écrire un.

    Mon avis :

    Etienne a 16 ans et contrairement à Louise, sa jumelle, il n’aime pas lire. Un soir, alors qu’il a une insomnie et cherche du réconfort, il plonge dans la lecture du premier recueil qui lui tombe sous la main. Et là, c’est la révélation : « je me suis rendu compte que les mots ajoutés aux mots faisaient des phrases. Que les phrases ensemble décrivaient des situations, ou des gens, ou des sentiments. Et que, si j’additionnais les gens, les situations et les sentiments, j’avais exactement ce que je regarde à la télévision, sans avoir besoin de baisser le son pour ne pas déranger ceux qui dorment à côté. »

    Chaque chapitre porte en titre le nom d’un auteur, chaque auteur retrace une étape de la vie d’Etienne, de l’avant divorce à l’après.

    Adolescent sensible, sans réel passion dans la vie, Etienne va trouver dans la littérature le remède au chagrin qu’il n’exprime à personne. C’est l’échappatoire idéale. Il en fera ensuite une arme de séduction et finira par ne plus pouvoir s’en passer. On ne sait pas très bien si ce sont les lectures qui ont un impact sur sa vie ou si ce sont les événements qui le mènent vers ces livres. Tout est lié. Pour notre plus grand plaisir, il raconte ces rencontres littéraires, ses impressions, ses coups de cœur et on y prend goût jusqu’à regretter d’avoir trop vite atteint le mot fin.

    Ce récit initiatique mêlant littérature et découverte de soi est teinté d’humour et plaira aux adolescents qui s’y reconnaitront. Un court récit qui, je l’espère, les poussera à découvrir par eux-mêmes, ce qu’Etienne leur confie sur la lecture et ses plaisirs.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Juillet 2016 à 07:10

    Intéressant, sans aucun doute. J'aime les livres qui parlent de lecture ! 

    Bon weekend à toi. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :