• Le mardi sur son 31

    Le mardi sur son 31

    La colline qui descendait en pente douce jusqu’au lac était couvert d’un vert puissant, une forêt de conifères qui absorbait la lumière de cette belle matinée de soleil et la répandait comme un long fleuve tranquille. C’était d’un calme majestueux. 

     Il pleuvait des oiseaux, Jocelyne SAUCIER

     Deux hommes retirés du monde vivent dans la forêt au nord de l’Ontario. Une vie simple, au cœur d’une nature superbe mais exigeante. Une photographe va un jour bouleverser leur vie.

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Juillet 2012 à 09:58

    Les grands esprits se rencontrent... J'ai aussi choisi ce paragraphe pour illustrer mon billet sur cette LC. J'ai trouvé qu'il situait bien l'esprit de ce livre. Belle découverte.

    2
    Jeudi 26 Juillet 2012 à 06:06

    Joli titre et bel extrait de ce livre que je ne connais pas.

    Direction zoo d'Anvers aujourd'hui avec le soleil !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :