• Le mardi sur son 31

     Le mardi sur son 31

    « A partir de cette soirée-là, j’ai vécu comme un animal en proie à l’obsession maladive de tenter de l’apercevoir. J’allais au boulot comme un zombie. Je ne savais même plus à qui je parlais. Je disais oui à tout le monde. Je ne payais même plus mes factures…

     Cela a duré toute une journée. »

    Demain j’arrête ! Gilles Legardinier

     

    Julie a un nouveau voisin. Intriguée par son nom sur la boite aux lettres, elle décide de le guetter sans qu’il ne s’en aperçoive. Poussée par une inventivité débridée, elle va prendre des risques, toujours plus délirants.

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Août 2012 à 05:50

    Une obsession, on dirait !

    Bonne journée. 

    2
    Mercredi 22 Août 2012 à 15:46

    Oui, mais une obsession pleine d'humour et d'aventures rocambolesques.

    3
    Jeudi 6 Septembre 2012 à 11:16
    Asphodèle85

    Il me semble avoir entendu parler de ce livre ! L'extrait est bien choisi et renvoie bien aux obsessions, aussi loufoques soient-elles ! Bonne rentrée Argali, tu dois être en plein dedans...

    4
    Jeudi 6 Septembre 2012 à 18:49

    Oui Asphodèle, merci. As-tu reçu le livre d'Aymeline ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :