• Le sang des bistanclaques, Odile BOUHIER

     Bis-tan-clac, les machines des soyeux lyonnais bourdonnent. À l'aube d'une journée radieuse du mois de mai 1920, le corps d'une vieille femme est retrouvé dans un sac de jute. Pour décrypter les secrets de ce cadavre putréfié, le commissaire Kolvair aura besoin de l'expertise du professeur Hugo Salacan, directeur du premier laboratoire de la police scientifique de Lyon. L'occasion de prouver aux Brigades du Tigre que leurs méthodes passéistes sont bel et bien révolues...

     Mon avis :

     J’ai beaucoup aimé le côté historique de ce polar qui nous plonge dans le Lyon de la fin du 19e siècle jusqu’à celui de l’entre deux guerres. La ville de Lyon s’urbanise, de grands travaux sont effectués pour sécuriser les berges des fleuves et contenir les inondations, la population s’insurge contre le plan de réhabilitation du quartier St Jean menacé de destruction, les chantiers sont nombreux en ville pour faire place aux automobiles toujours plus nombreuses et ériger de nouvelles écoles et universités laïques… La Fabrique marche bien et les soyeux sont la fierté de la ville…

     La police scientifique prend du galon, après l’installation du premier laboratoire scientifique français dans la ville par Edmond Locard en 1910. La dactyloscopie, l’entomologie et l’anthropométrie donnent leurs premiers résultats concrets dans des affaires complexes. Les Brigades du Tigre n’ont plus à démontrer leur utilité et même si les relations entre ces deux polices ne sont pas toujours au beau fixe, elles ne peuvent se passer l’une de l’autre.

     Rien que cette plongée dans le passé lyonnais fut un vrai bonheur pour moi qui connais et aime cette ville. Quel plaisir de retrouver la description de quartiers connus et arpentés avec mon amie lyonnaise et d’en découvrir leurs petite et grande histoire. La plume d’Odile Bouhier est d’une précision sûre sans emphase ou pesanteur. Les descriptions s’imbriquent dans l’intrigue avec beaucoup de naturel.

     J’ai un peu moins goûté la mise en place de l’intrigue car il m’a fallu un peu de temps pour situer les différents protagonistes. Ce livre est un premier roman et l’auteur installe ses personnages et leur psychologie, parfois en ayant peur de trop en dire, quelquefois en étant trop prolixe. Il m’a fallu un certain temps pour bien fixer chacun dans son rôle et je le regrette. Par contre, j’ai apprécié découvrir la genèse de la personnalité du tueur en série, dramatique et originale à la fois, et le suspens qu’a pu installer l’auteur tout au long de ces 250 pages. Le rythme soutenu et l’écriture fluide entrainent la lecture de cette narration non linéaire sans que l’on s’en rende compte et l’on passe un très bon moment.

    Découvrez ici ce que l'auteur dit son roman.

     

    Le sang des bistanclaques, Odile BOUHIERLe sang des bistanclaques, Odile BOUHIERLe sang des bistanclaques, Odile BOUHIER

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Mars 2013 à 10:43
    Anne (desmotsetdesno

    J'ai passé quatre jours à Lyon en 2009 et j'ai adoré ! A guetter donc à l'occasion...

    2
    Samedi 23 Mars 2013 à 11:04
    Lilousoleil

    alors là pour moi rien que du bonheur... Un policier chez le 10/18 et en ^plus à Lyon moi qui sui partei de cette ville il y a trop longtemps et qui maintenant me manque terriblement. Je me procure immédiatement ce bouquin... merci à toi... Même si tu mais un petit bémol rine n'est jamais parfait en plus j'ai habité rue Saint Jean huit ans alors....

    avec le sourire

    3
    Samedi 23 Mars 2013 à 11:07
    Lilousoleil

    eux-tu me doner le lien de la plume au féminin j'ai quelques réserves et je souhaiterai m'inscrire si c'est possible !

    avec le sourire

    4
    Samedi 23 Mars 2013 à 13:35

    Un joli roman sur Lyon, tu aimeras ! Voici le lien pour le challenge : http://biblimaginaire.blogspot.ca/2013/02/edition-2013-de-la-plume-au-feminin.html

    5
    amarylli S
    Lundi 25 Mars 2013 à 13:46

    J'aime beaucoup Lyon aussi. Je devrais aimer ce roman. Merci pour l'idée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :