• Les carillons du bonheur, Luanne RICE

    Les carillons du bonheur, Luanne RICENoël, pour beaucoup, c’est le parfum du sapin, les lumières qui scintillent, la joie et la présence de ceux qu’on aime. Pour d’autres, le moment de grâce a un arrière-goût de nostalgie. C’est le souvenir de ces moments passés et qui ne sont plus, le vide affectif et cette solitude qui rappellent sans cesse l’absence de ceux qui ont disparu ou que l’on a fait fuir.
    Ainsi, pour Catherine Thierney, Noël célèbre depuis trois ans la mort de son mari. Quant à Christopher Byrne, veuf et père de deux enfants, la vie n’a plus vraiment le même sens depuis que son fils Danny, à la suite d’une dispute, s’est enfui sans laisser de traces.
    Pourtant, cette année, les carillons de Noël semblent rejouer la mélodie de l’espoir lorsque les destins de ces deux êtres sont amenés à se croiser.
    Une romance contemporaine qui nous réconcilie avec l’idée que le bonheur peut toujours renaître.

    Mon avis :

    Sur nos petits écrans, les chaines rivalisent en ce moment pour nous offrir des contes de Noël, gentilles comédies romantiques où tous les problèmes se résolvent la nuit de Noël, comme par enchantement. On a beau trouvé ça naïf, on se laisse prendre au jeu, à l’ambiance et on regarde. Ne dites pas non, je parie que vous avez déjà vu trois fois « Love actulally »

    « Les carillons du bonheur » ressemble en tous points à ces comédies romantiques.
    Chaque année en décembre, Christy quitte sa Nouvelle Ecosse natale pour venir vendre ses sapins à New York, dans Chelsea. Durant un mois, il laisse femme et enfants à la maison pour réaliser son chiffre d’affaires annuel. Onze mois de dur labeur récompensés par les beaux bénéfices engrangés. Quand son épouse décède, il est contraint d’emmener les enfants avec lui. Alors que pour lui, cette grande ville glaciale et indifférente n’est qu’un lieu de vente, ses enfants vont tomber sous le charme de sa grandeur, de ses guirlandes... de tout ce qu’ils n’ont jamais connu en Nouvelle Ecosse. Le choc sera rude.

    Agréable à lire, ce roman empreint de bons sentiments est la lecture idéale de ce temps de Noël. Tout y est construit pour se plonger dans la magie du moment : la famille, les épreuves, les joies, l’espoir, les rivalités, le décor de Noël... et surtout l’amour. Celui qui vous fait avancer malgré l’adversité et celui qui vous coupe les ailes quand il s’en va.

    Bien qu’il manque un peu de profondeur et de relief, ce récit est une lecture sympa, faisant appel à de vraies valeurs, pas étonnant que ce soit un best-seller aux Etats Unis. Choisi par mon club de lecture, il m’a fait passer un agréable moment dans cette semaine surchargée. Mais je pense que le souvenir en sera fugace.

     

     Les carillons du bonheur, Luanne RICE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Décembre 2015 à 21:39

    En général, ce genre de livre ne marque pas. On l'oublie aussi vite lu ! 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :