• Les hasards sont assassins, Hubert BEN KEMOUN

     

    Les hasards sont assassins, Hubert BEN KEMOUNRien, absolument rien ne devait placer sur le chemin de Fabrice Concelis un personnage aussi trouble et malfaisant que Stanislas de Saint Avril. Rien, sinon les hasards qui parfois se jouent si mal ou si bien de nous.

    Mon avis : 

    Il m’arrive rarement de ne pas finir un roman, surtout un roman jeunesse. Mais je me demande comment j’ai pu tenir jusqu’à la page 110 de ce roman recommandé par un collègue.

    Stanislas de Saint Avril n’a qu’un rêve, devenir commissaire de police. Quand il est recalé, sa vie bascule et il en veut à la terre entière. Pas une minute, cet oisif, fils très gâté d’une mère qui l’aime et tient à lui comme à la prunelle de ses yeux, n’imagine qu’il pourrait être la cause même de cet échec.
    Parallèlement, Fabrice est un ado de 13 ans qui tente de s’affirmer et exaspère sa mère par ses sautes d’humeur et son égoïsme. Furieux de devoir la suivre au mariage de sa cousine et de rater ainsi une fête avec des copains, il n’a qu’une idée en tête le lui faire payer.

    Je ne saurai jamais quel lien va unir les deux ; quel événement va les faire se rencontrer et cela m’est égal. J’ai trouvé ce récit violent, malsain et glauque. Les deux personnages sont aussi tellement caricaturaux que je n’ai pu m’intéresser ni à l’un ni à l’autre. Trop c’est trop. Que voulait l’auteur ? Faire de nous des voyeurs ? Nous laisser regarder au-dessus de l’épaule du psychopathe pour nous montrer la folie, la fatalité, la fragilité de la vie ? Je n’ai pas compris. J’ai abandonné dégoûtée et perplexe face à ces deux sales gamins qui ont tout et ne le voient pas tant ils sont nombrilistes. Un de ses premiers romans. Il a bonifié depuis.

    Une chose est sûre, je ne le proposerai pas à mes élèves.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Février à 21:39

    Et moi, je l'oublie bien vite ! 

    2
    Mercredi 28 Février à 22:00
    krol

    Et bien, ça ne donne pas envie de le découvrir !

    3
    Hubert Ben Kemoun
    Jeudi 1er Mars à 14:30

    Surtout, ne changez pas d'avis sur mon roman (que je revendique totalement).

    Il s'agit surtout d'un livre sur deux personnages qui ne supportent pas qu'on leur dise non, qui "manquent de manquent" et dont la rencontre va être explosive. Mais ceci sit, votre lecture est la bonne puisque c'est la votre.

    Toutefois, évitez de me lire dorénavant, si vous ouvrez mes livres avec un a priori malsain à mon égard.

      • Jeudi 1er Mars à 15:49

        Ai-je dit que j'avais un priori ? Vous n'avez pas du lire les précédentes critiques pour oser cela.
        Mais celui-là, je l'ai trouvé trop.
        Bien à vous

      • pascald
        Jeudi 1er Mars à 17:30

        oh

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :