•  2e rencontre du Club AdoCe vendredi soir, avait lieu la seconde rencontre du club ado de la librairie L’Oiseau-Lire. Nous y avons parlé de livres bien sûr. Mais nous avons aussi eu la chance de rencontrer Maurice Lomré qui est responsable de l’Ecole des Loisirs en Belgique. Il traduit aussi des romans. Surtout ceux de Gus Kuijer qui vient de recevoir le prix Astrid Lindgren. Un prix important apparemment.

     

    C’était très intéressant de l’écouter parler de son travail et des auteurs qu’il rencontre. Nous avons pu lui poser des questions aussi et il a répondu très gentiment.
    Les libraires Béatrice et Serge ont aussi demandé que l'on rédige des petits mots de présentation pour les livres que nous avons lus et aimés. J'ai écrit le mien sur "A comme Association ". Ils l'ont déposé sur la couverture dans le magasin. C’est impressionnant de voir son commentaire et son nom exposés ainsi.

     

    La prochaine rencontre aura lieu à la rentrée. Nous allons rencontrer cette fois Brigitte Smajda.

    2e rencontre du Club Ado

     

     

     





    votre commentaire
  • A comme Association, tome 2, Pierre BOTTEROVoici le 2e tome de la saga que j’ai déjà commentée « A comme Association ».

    Dans ce second épisode, nous faisons la connaissance d’Ombe Duchemin. Cette paranormale doit essayer de cacher l’existence d’un troll nommé Erglug et de gobelins qui envahissent une école. Mission difficile mais pas impossible pour Ombe qui est presque incassable. Elle peut tomber du 4e étage d’un immeuble sans rien se casser. On retrouve aussi Jasper dont on a fait la connaissance dans le tome 1.

    J’ai préféré ce livre au premier car je trouve que Pierre Bottero écrit mieux qu’Eric l’Homme car il écrit de manière plus rythmée et il va plus au fond des choses. L'ambiance est plus gothique, comme l'héroïne. J'ai aimé que cette histoire parallèle à la première change d'atmosphère. Sinon, je l’ai dévoré aussi vite que le premier (je suis déjà au quart du 3e).Je le conseille toujours vivement aux ados de 12 à 16 ans.

     

     

     

    A comme Association, tome 2, Pierre BOTTERO

     

     





    2 commentaires
  • Murder Party, Agnès LAROCHE« Pour mon anniversaire, mon frère aîné a eu une idée géniale : organiser une murder party ! Un jeu de rôle en pleine nuit, au cœur de la forêt, avec un faux cadavre et des litres d’hémoglobine. Je dois faire équipe avec Margot, une fille mystérieuse dont j’espère me rapprocher à la faveur du noir. Mais qui jouera le rôle du mort ? »

    L’avis de mon fils :

    Max, un jeune garçon ordinaire, nous raconte ici un mois de sa vie, de la rentrée à son anniversaire. Dans sa classe, il fait la rencontre de Margot, une fille pas comme les autres. Attiré par elle, il essaie de lui parler mais perd ses moyens à chaque fois. Le jour où elle accepte son invitation à venir à son anniversaire, c’est le soulagement et la joie.

    L’histoire est écrite à la 1e personne. Chaque chapitre a un titre original qui est aussi souvent le dernier mot du chapitre. J’ai aimé l’écriture, le vocabulaire facile, adapté aux adolescents et l’histoire en elle-même où il y a du suspens. Je pensais avoir compris ce qui allait arriver et un rebondissement inattendu s’est produit. Tout ce que j’aime.

    Je le conseillerais aux jeunes entre douze et quinze ans.

     

    Murder Party, Agnès LAROCHE

     





    2 commentaires
  • Ma librairie a eu l’idée d’organiser ce vendredi 24 mai, un Club Ados. Qu’est-ce que c’est ? Une rencontre entre jeunes de 11 à 16 ans aimant les livres. Chacun devait apporter un coup de cœur et le présenter aux autres.

    Alors que les libraires n’attendaient que sept-huit personnes, vingt-trois jeunes se sont inscrits et sont venus ! Il a fallu faire deux groupes, en divisant selon les âges.

    Dans mon groupe, une trentaine de romans ont été présentés car certains en avaient apporté plusieurs. J’ai apprécié cette soirée agréable et j’ai été surpris de voir autant de jeunes aimer la lecture. C’était bien sympathique d’échanger nos avis sur des lectures communes et d’en découvrir d’autres. J’ai retenu quelques titres qui me tentent : « Les cent portes du secret », « Tobie Lolnes », « Gregor » ou « Instinct ».

    D’autres rencontres sont prévues dans les mois à venir, avec aussi la venue d’un écrivain et d’un traducteur. J’invite tous les jeunes intéressés à nous rejoindre. C’était vraiment bien.

     

    Club Ados, première rencontre

     





    13 commentaires
  • Le royaume de Zoolus : Le sorcier des ténébres, P-A CAJOTJe me présente, je m’appelle Théo. Je suis un jeune garçon de quinze ans, banal, à qui il n’arrive souvent que des choses sans intérêt. J’ai dit souvent car il m’est arrivé une aventure qui, par son originalité, a sorti ma vie de son chemin de routine. Je m’en vais donc vous conter cet événement bouleversant.

    L’avis de mon fils :

    Ce récit fantastique m’a été proposé à une foire du livre par l’auteur, Pierre-Armand Cajot, un instituteur passionné de littérature. C’est son premier roman.

    Le héros Théo a quinze ans et se trouve sans intérêt. Un jour, un événement extraordinaire va lui arriver. C’est cette aventure qu’il nous raconte ici.

    Dès le début du livre, on a envie de découvrir ce qui va arriver à Théo. Pourtant l’histoire n’a rien d’original car il s’agit, comme souvent, d’un héros qui doit sauver une princesse. Mais les découvertes qu’il fera sont inattendues (comme les Nareems), les particularités de certains village aussi. J’ai apprécié les descriptions précises, mais pas trop longues, que l’auteur en fait. De nombreux personnages interviennent, ils ont des noms plus bizarres les uns que les autres et j’ai bien aimé cela. Les rebondissements gardent l’attention du lecteur jusqu’au bout.

    Je conseillerais ce livre aux jeunes qui aiment les histoires fantastiques.

     

    Le royaume de Zoolus : Le sorcier des ténébres, P-A CAJOT





    2 commentaires
  • Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l'adresse ultra secrète de l' Association. L'organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de l’Association ne se déroulent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d une bombe lacrymogène au jus d 'ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d'ail !

    Mon avis :

    Ce récit fantastique m’a été proposé par ma libraire. Il raconte l’histoire de Jasper, un jeune garçon de quinze ans, faisant partie d’une association luttant pour que les « anormaux » (vampires, trolls…) ne soient pas découverts par les « normaux » (les hommes). Ce sont les paranormaux (des humains magiciens) qui veillent sur eux. C’est pour ses talents magiques et son sang-froid que Jasper a été recruté par l’Association.

    Grand, maigre, pâle, vêtu de noir, il joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval, avec Jean-Lu et Romu, ses meilleurs amis. Ce n’est pas banal.

    Dans le tome 1, il doit démanteler un trafic de drogue chez les vampires. L’action se déroule à Paris. Un cadre original pour ce genre de récit. Lors du démantèlement, Jasper a failli être tué mais a survécu. Ayant désobéi à une des huit règles, il sera suspendu deux semaines.

    Ce premier tome d’une série de huit présente le cadre de l’histoire, l’Association, ses membres et ses objectifs. Jasper en est le héros. On le retrouve dans cinq autres tomes.

    J’ai trouvé cette histoire captivante, originale où le suspens et l’action sont toujours présents. J’ai aussi apprécié les jeux de mots, l’humour et l’écriture agréable qui m’a fait dévorer ce livre en quelques jours.

     

     A comme Association, Erik L'HOMME

     





    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique