• Magasin général : Notre-Dame-des-Lacs, LOISEL & TRIPP

    Magasin général : Notre-Dame-des-Lacs, LOISEL & TRIPPQuébec, 1926. A Notre-Dame-des-Lacs, le Magasin Général de Marie est le lieu de tous les échanges. Plus de maire, Marie enceinte d un père que personne ne connaît et les femmes du village prises d’une frénésie d’achats comme on n’en avait encore jamais vue... Le monde s est-il mis à marcher sur la tête, là-bas au fin fond du Québec rural ? Est-ce là l’œuvre du démon, le commencement de la fin ?

    Mon avis :

    J’ai reporté longtemps le moment où j’allais déguster ce dernier tome d’une série que j’ai vraiment beaucoup aimée. Je me suis même fait le petit plaisir de relire l’ensemble avant d’entamer ce 9e épisode. Quel bonheur !

    L’hiver n’en finit pas de finir. Les dames de Notre Dame-de-Lacs préparent fébrilement le retour des maris attendus dans quelques semaines. Chacune s’est cousue une nouvelle robe à l’aide de patrons venant de Montréal et Alcide leur a confectionné de nouvelles chaussures assorties. Elles sont bien décidées à faire de ces retrouvailles une fête. De quoi oublier le raté de l’année précédente.

    La grossesse de Marie touche à sa fin. La construction du bateau de Noël aussi. De belles réjouissances en perspective pour ces villageois goûtant de plus en plus au bonheur de vivre. En deux ans, les mentalités ont bien changé. Le village vit sans maire et le nouveau curé est bien arrangeant. La messe n’est dite qu’une fois par mois de même que la confession. Allégés de ces deux autorités, chacun s’est ouvert à l’autre et s’est montré bien plus tolérant. Félix, le mari défunt de Marie, poursuit ses commentaires en voix off et s’émerveille de ces changements qu’il n’aurait jamais imaginés. Jamais acceptés non plus, sans doute.

    La métamorphose de Notre Dame des lacs et l’émancipation des habitants ont soudé davantage ce village qui partage joies et peines avec la même intensité et la même solidarité.

    Sans surprise, la série se termine sur l’accouchement de Marie. Mais... quelle bonne idée... un album photos poursuit l’histoire jusqu’en 1928.

    Point final d’une série d’exception, ce tome est une réussite et conclut parfaitement cette saga. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous encourage vraiment à la découvrir. La description de ces petits bonheurs tout simples vous emmieutera. J

     

    Magasin général : Notre-Dame-des-Lacs, LOISEL & TRIPP

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :