• Petits récits à pâlir la nuit, Alain MAGEROTTE

     Petits récits à pâlir la nuit, Alain MAGEROTTED’une plume franche et poétique, teintée d’un humour plutôt noir, Alain Magerotte nous propose quelques nouvelles rurales dans lesquelles la mort est omniprésente. On la retrouve tantôt au détour d’un chemin ou au sommet d’une église, sous les traits d’une femme très belle ou d’un grand chien jaune démoniaque.

    Mon avis :

    Vous l’avez compris, ces courts récits ont comme point commun la mort et ses turpitudes. Avec un humour noir d’une grande finesse, Alain Magerotte nous donne à lire des nouvelles divertissantes, souvent drôles, parfois émouvantes, où les petits travers humains sont joyeusement épinglés. L’auteur jette un regard perçant et sans concession sur ses contemporains et y puise une inspiration redoutable de justesse. Naïveté, veulerie, arrogance, fourberie…l’amère noirceur de l’âme humaine est cause de bien des maux. Sa plume acérée et impertinente achève de donner corps à ces personnages de papier plus vrais que nature.
    Parmi ces douze nouvelles, j’ai particulièrement aimé Correspondance. En dix-huit brèves missives, échangées entre un mari et un amant, il nous propose une histoire machiavélique et jubilatoire à souhait. Le ton sec et pompeux de cet échange épistolaire cache une ironie jouissive qui fait mouche. Un peu à l’image de l’ensemble du recueil.

    Un très bon moment de lecture, et une jolie réflexion sur la nature humaine, que je vous invite à découvrir.

     

    Alain Magerotte est Bruxellois. Passionné de fantastique, il n’a pas hésité à prendre la plume afin de vous faire partager son univers, où la « normalité » est devenue suspecte pour des personnages plus déjantés les uns que les autres. Ce recueil est publié chez "Mon petit éditeur".

     

     Petits récits à pâlir la nuit, Alain MAGEROTTEPetits récits à pâlir la nuit, Alain MAGEROTTE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Avril 2014 à 05:17

    même si le nom de l auteur me fera encore frémir longtemps (nom d un ancien prof de fac ;) ), je ne connais pas mais ton billent me donne l envie d aller a sa decouverte!

    2
    Jacqueline H
    Mercredi 2 Avril 2014 à 07:42

    Un billet qui me séduit et me donne envie de découvrir ces nouvelles ...:-)

    3
    Mercredi 2 Avril 2014 à 07:55
    ptitlapin

    Tu donnes envie de le lire. J'adore la couverture et le contenu me semble bien intéressant également.

    4
    MAGEROTTE
    Mercredi 2 Avril 2014 à 10:06

    Merci au blog Argali pour cette critique constructive. Bien à vous.

    5
    pascal d
    Mercredi 2 Avril 2014 à 12:34

    Tu me tentes ! J'adore la couverture et le côté sulfureux, humoristiquement noir et jubilatoire. Je le note. Merci.

    6
    Mercredi 2 Avril 2014 à 13:08

    J'ai franchement aimé, je vous le conseille.
    Merci Mr Magerotte d'être passé ici.

    7
    Mercredi 2 Avril 2014 à 13:12

    Tu es très convaincante ! ( et il y a beaucoup de mots tentateurs pour moi dans ton avis )

    8
    Mercredi 2 Avril 2014 à 14:01
    9
    Mercredi 2 Avril 2014 à 14:47

    Une nouvelle épistolaire, c'est forcément tentant pour moi. Les autres peut-être un peu moins, à voir... Tu en parles très bien en tout cas !

    10
    Mercredi 2 Avril 2014 à 18:40
    Anne (desmotsetdesno

    Je ne connaissais ni l'auteur ni l'éditeur ! Merci pour la découverte, Argali. Le thème me plairait sûrement.

    11
    Philippe D
    Mercredi 2 Avril 2014 à 21:05

    Je connais un peu Alain Magerotte car il a publié chez Chloé des lys. 

    Bonne fin de semaine. 

    12
    Vendredi 4 Avril 2014 à 14:19
    Manu/Chaplum

    Vraiment tentant et une couverture qui ne gâche rien !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :