• Est-elle prête à tout sacrifier pour sa cause, la défense de la planète ?
    " Les ados de mon âge se demandent ce qu'ils vont faire plus tard. Ils ont des envies, des idées, des options. Ou ils se paient le luxe de ne pas savoir. Moi, personne ne me pose la question. Personne ne s'inquiète pour mon avenir. " Tu es intelligente, travailleuse, connue, disent-ils. Tu pourras faire ce que tu voudras. Femme politique. Journaliste. Scientifique. Médecin. Avocate. " Mais qu'est-ce qu'on fait, justement, quand on peut tout faire ? "

     

    Mon avis :

     

    J’aime beaucoup cette collection de Nathan qui propose des textes courts, intéressants et bien écrits. J’aime aussi la diversité des sujets traités.

     

    Dans cet ouvrage, nous nous retrouvons dans les pensées de Greta Thunberg. Comment vivre une adolescence normale tout en étant une icone mondiale engagée dans le combat pour l’environnement ? Rencontrer les grands de ce monde, convaincre les membres de l’ONU, se battre pour le climat… elle sait le faire. Mais sait-elle comment se comporter au quotidien, comme les adolescents de son âge ? Et comment réagir et résister face aux attaques des réseaux sociaux et médias ?

     

    Se mettre dans la tête d’un personnage public comme Greta est une gageure. Et si celle-ci est plutôt réussie, je ne peux m’empêcher d’en chercher l’utilité. Pour répondre à la question qui sous-tend le récit (a-t-on une vie normale quand on est une ado sous le feu des projecteurs en permanence ?) fallait-il sortir de la pure fiction ? Qu’apporte le fait d’être dans la peau de Greta pour y répondre ? Tous les jeunes un tant soit peu impliqués dans un projet public, un engagement, ou médiatisés pour telle ou telle raison, vivent les mêmes interrogations.

    Malgré ce bémol, j’ai apprécié la plume de l’auteur et la réflexion qu’elle propose sur la surexposition médiatique. Un récit sensible.

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • L'incroyable destin de Katherine Johnson, P. HEDELIN & J. REYDès son enfance, Katherine Johnson est une génie des mathématiques. Mais elle doit se battre et s’imposer pour surmonter sa condition de femme noire dans un monde dirigé par des hommes blancs. En 1953, elle parvient à intégrer l’agence spatiale américaine.

     

    Mon avis :

     

    Connaissez-vous Katherine Johnson ? Même si son nom ne vous dit rien, vous en avez sûrement entendu parler. Elle est une des « Figures de l’ombre » auxquelles le film de Theodore Melfi rend hommage.

     

    Nous découvrons dans ce court récit biographique une mathématicienne de génie. Née dans une famille pauvre, elle est très douée en mathématiques. Dès 8 ans, elle a de telles disposition que son père va déménager pour donner à ses enfants la possibilité de suivre leur scolarité dans une école secondaire pour Noirs. Nous sommes dans les années 20 et leur petite ville ne permet pas aux enfants comme Katherine de poursuivre au-delà des primaires. Elle ira ensuite à l’université.

    Elle connaitra le racisme, la ségrégation, les humiliations mais restera déterminée. Après une pause dans ses études pour élever ses enfants, elle les terminera et deviendra professeur de math puis entrera dans un centre d’aéronautique.

    Par ses capacités, sa passion de math et sa détermination, Katherine ira au bout de ses rêves, s’extrayant ainsi de sa condition de femme noire destinée à rester à la maison. Elle jouera même un rôle primordial dans la course à la conquête spatiale.

    Ce récit de 45 pages agrémenté d’illustration compte aussi cinq pages documentaires sur l’Histoire de la ségrégation aux Etats-Unis et l’évolution de la NASA. Bien qu’accessible dès 9 ans selon l’éditeur, il peut être lu bien plus tard tant le récit est intéressant et non simpliste. Une manière agréable et dynamique de faire découvrir aux jeunes une personnalité inspirante du 20e siècle.

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Musulmane du monde, A la rencontre de femmes inspirantes, Elise SAINT-JULLIANDe Noor Inayat Khan, résistante, à l’aviatrice Touria Chaoui. De la mathématicienne Maryam Mirzakhani à l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad… partez à la rencontre de musulmanes inspirantes.

    Musulmanes du monde entent célébrer la diversité des musulmanes d’hier et d’aujourd’hui.

     

    Mon avis

     

    Savez-vous que la plus ancienne université du monde se trouve à Fès, en Tunisie, et date du 9e siècle ? Savez-vous que l’on doit sa construction à une femme ? Fatima al-Fihriya ?

    Savez-vous que Hawa Abdi est devenue la première femme gynécologue de Somalie en 1971 ? Ou que Noor Inayat Khan fut résistante britannique et agent secret en France durant la Seconde Guerre Mondiale à l’âge de 25 ans ?

    Vous l’apprendrez en lisant cet album jeunesse très intéressant. Proposer des modèles féminins inspirants n’est pas encore chose courante (ce sont souvent les mêmes noms qui reviennent dans les collections jeunesse). C’est encore plus vrai-pour les femmes musulmanes encore plus exposées aux stéréotypes.

     

    Cet album d’Elise Saint-Julian, merveilleusement illustré par LK Imany, permet de mettre en avant trente femmes courageuses, luttant contre les préjugés dans leur pays d’origine et dans le monde, des pionnières. Des femmes souhaitant que l’image des femmes ne soit plus restreinte à des stéréotypes d’un autre âge.

    Chaque portrait est présenté sur une double page et rend hommage aux musulmanes d’hier et d’aujourd’hui. Selon l’auteure la représentation des femmes musulmanes est trop souvent le résultat de stéréotypes et elle souhaitait par ce recueil, montrer la diversité et la richesse des luttes menées par certaines d’entre elles à travers le monde. La préface de l’ouvrage est éclairante quant aux préjugés qu’elle avait elle-même avant de réaliser ces recherches et d’interviewer des femmes musulmanes actives, engagées qui œuvrent pour un monde meilleur. Des femmes modernes, moins connues et venant du monde entier.

    Cet album très bien construit et très intéressant permettra aux adolescentes de découvrir des modèles féminins pour les aider à se construire. Qu’elles soient scientifiques, entrepreneuses, militantes ou encore handicapées ou réfugiées, chacune apporte un témoignage percutant sur la diversité et la richesse des femmes d’aujourd’hui.

    Un bel hommage à ces pionnières, ces ouvreuses de voie qui, j’espère, inspireront les adolescents d’aujourd’hui.


     

    Pin It

    votre commentaire
  • Les narcisses blancs, Sylvie WOJCIKJeanne et Gaëlle se rencontrent sur les sentiers de Compostelle. Elles décident de marcher ensemble, se détournant de l’itinéraire prévu pour suivre un autre chemin au cœur de l’Aubrac. Tout les sépare mais, au bout de leur quête, c’est le même besoin de lumière et de paix qui les fait avancer.

     

    Mon avis :

     

    Ce récit nous plonge sur les sentiers de l’Aubrac, en route vers Compostelle. C’est l’histoire de deux solitudes qui vont s’apprivoiser le temps de quelques jours. Deux âmes meurtries et farouches qui vont s’unir pour lutter ensemble sur les chemins caillouteux.

    L’écriture sobre de Sylvie Wojcik nous emmène sur les sentiers escarpés, à travers orage, tempête ou ciel bleu, le long des pâturages où poussent des narcisses blancs. Ce chemin, décrit de manière délicate et inspirée, ramène chacune à sa propre histoire et son passé. Tout les sépare, l’âge, la force, l’éducation ou le milieu social mais un même besoin de paix les habite. Peu à peu, elles apprendront à se connaître et s’apprécier à travers leurs silences et la sincérité d’un regard.

     

    Court et émouvant, ce roman tisse lentement son intrigue toute simple et met en lumière les rencontres, la vie, le dépassement de soi et l’émerveillement devant les beautés de la nature qui pousse à l’intériorité.

     

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Etes-vous fort en littérature ?Cet ouvrage signé Larousse est composé de plus de 200 QCM qui vous permettront de tester vos connaissances. Diverses questions comme : qu’ai-je écrit ? Quel est le nom de mon héros ? ou encore des questions sur les procédés de style permettent de faire le point sur nos connaissances en littérature.

    Ces QCM permettent de retrouver nos plaisirs de lecture tout en s’amusant. Ils peuvent aussi donner des idées aux enseignants pour faire le point sur les connaissances en fin d’année.

    Si cela vous tente, sachez que la collection propose aussi des ouvrages sur l’art, la mythologie, l’orthographe et bien d’autres.

    Une distraction bienvenue pendant les congés.

    Pin It

    2 commentaires
  • Respire, Niko TACKIANLe sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé. 

     

    Mon avis :

     

    Envie de changer de vie ? De vous faire oublier ? De recommencer à zéro ? De vous évaporer ? C’est ce qu’a choisi de faire Yohan, écrivain célèbre et adulé suite à un premier roman bestseller pour lequel le succès n’a plus jamais été au rendez-vous ensuite.

    Il découvre l’annonce d’une agence qui promet de s’occuper de tout en échange de 10 000 euros. Ce n’est pas cher payé pour commencer une vie ailleurs. Après avoir répondu à un long et fastidieux questionnaire, il signe.

    Sans trop savoir comment il arrive sur une ile paradisiaque. Le soleil brille, la nature est luxuriante, les voisins rares, parfois étranges mais sympathiques et il ne doit se préoccuper de rien que de lui-même. Il a été rebaptisé Acab et a comme mission de remplacer le détective privé précédent. Cool.

    Mais très vite, Yohan-Acab s’interroge sur le mode de vie sur l’ile, sur l’approvisionnement du seul commerce et qui regorge toujours de fruits frais, sur les maisons en ruine qu’il croise au gré de ses promenades, sur l’histoire de cette ile et sa localisation. Il décide alors de mener à bien sa mission et de découvrir ce qu’on lui cache.

    Je découvre Niko Tackian avec ce thriller haletant même si j’apprécie depuis toujours ses talents de scénariste pour la série Alex Hugo.

    Ce roman bien ficelé et sans temps mort est un plaisir de lecture. L’auteur crée un suspens de bout en bout tout en évitant les classiques rebondissements que l’on pourrait attendre. On croit plusieurs fois toucher au but mais un élément vient faire voler en éclat nos certitudes. Au-delà de cette intrigue, Niko Tackian nous invite à réfléchir sur nous-mêmes, nos attentes de la vie, nos petits arrangements avec notre conscience, nos lâchetés… Bref sur ce qui fait la nature humaine et la recherche inlassable du bonheur.

    Un très bon thriller, une découverte de l’auteur derrière le scénariste et un récit original à découvrir. Je vous le recommande.

    Merci aux éditions Calmann Levy et à leur attachée de presse pour cet envoi.

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Toi qui cherches le bonheur, Xavier de VERCHEREUne manière originale, à la fois profonde et légère, d'actualiser l'Evangile, en écho aux défis d'aujourd'hui. Avec un ton résolument optimiste, non dénué d'humour, Xavier de Verchère décrypte des passages évangéliques, pour un retour à l´espérance.

     

    Mon avis :

     

    Les crises et les difficultés sont inévitables et elles peuvent nous décourager. Que nous soyons jeunes ou plus âgés, nous sommes tous en quête de bonheur profond et durable. Si les manuels de bien-être et de méditation sont dans l’air du temps, il faut bien dire qu’ils donnent rarement des recettes applicables.

    Le Père Xavier de Verchère, aumônier général des Scouts de France, propose plutôt de regarder du côté de l’Evangile. A travers certains récits emblématiques, comme les Béatitudes, la Tempête apaisée ou la Samaritaine, il rappelle qu’ils sont parsemés de moments durs vécus avec l’aide du Christ, chaque fois de manière différente. Le Christ suscite un apaisement, un dénouement et donne des clés pour surmonter les difficultés. L’auteur aide les chrétiens à se lancer dans la quête du bonheur avec les Evangiles comme alliés au quotidien. Et rappelle que les obstacles et les conflits n’ont pas le dernier mot.

    L’Evangile est une ressource solide pour vaincre la crise et aider à relever avec espérance les défis d’aujourd’hui.

    Un livre qui devrait parler aux croyants et à ceux qui cherchent un soutien pour mieux vivre le quotidien.

    Pin It

    1 commentaire