• Nous sommes dans les années 50. Karl vit heureux à la campagne entre ses parents et sa soeur. Son père, peu instruit, est un excellent mécanicien et un vendeur hors pair. La vie se déroule paisiblement. Mais l'instituteur trouve Karl intelligent et convainc ses parents de l'envoyer à l'internat. Loin des siens, Karl perd ses repères et se cherche. Jusqu'à commettre l'irréparable ?

    Mon avis :

    Ce roman d'une écriture élaborée décrit avec finesse et tendresse la vie de gens simples dans la Belgique des années 50-60. On sent Armel Job attaché à ses personnages et son pays natal. Les chapitres voient alterner les pensées de Karl et de son père, dévoilant peu à peu la vie de la famille sur trois générations.

    On sent chez Armel Job un grand observateur de ses contemporains et de la vie qui l'entoure. Ce roman a d'ailleurs des senteurs autobiographiques. J'ai pris plaisir à découvrir ce court roman fort agréable à lire. Cependant, même s'il est proposé dans une collection jeunesse chez Mémor, je ne pense pas le proposer à mes élèves.

    Mes lectures

     


    1 commentaire
  • Mes lecturesKarl, jeune apprenti, est désespéré. Il doit présenter le lendemain, à la ville entière, le nouvel automate qu'il a réalisé pour la grande horloge. Mais il ne l'a pas fait. Accoudé au comptoir d'une taverne, il se lamente. Un écrivain se met alors à raconter le récit qu'il vient de débuter et il se propose d'improviser la suite avec eux. C'est alors qu'entre dans la taverne, le personnage mystérieux qu'il avait imaginé...

    Très bon récit fantastique où le suspens bien mené fait frisonner plus d'une fois. Le héros devient le jouet de forces occultes qui provoquent la peur, une peur qu'on aime ressentir au fond de son lit. Le texte est soigné, les passages descriptifs alternent avec les dialogues, quelques illustrations embellissent et expliquent le récit.

    Une aventure fantastique à lire dès 11-12 ans et jusqu'à 77 ans.

     


    1 commentaire
  • Mes lecturesDe milieux sociaux différents, Véra et Daoud vivent cependant un grand amour. Pourtant, le jour où Daoud demande à Véra de cacher un ordinateur volé, les sentiments de celle-ci vacillent. Et s'il n'était pas celui qu'elle croit ? Quand Véra découvre le contenu de l'ordinateur, une histoire pleine de rebondissements commence.

    Mon avis :

    Je propose ce livre à mes 2e depuis quelques années et il a toujours beaucoup de succès. Le style fluide et agréable à lire, le vocabulaire soigné mais d'un niveau abordable et l'histoire qui se déroule dans un milieu de jeunes artistes ont tout pour les séduire.

     


    4 commentaires
  • Mes lecturesFin du 12e siècle. Les moines de l'abbaye d'Hautefage vivent en paix. Mais voilà que le jour de la foire de Saint Martin, un pélerin est retrouvé assassiné sur le parvis de l'église. Le seul à l'avoir connu est retrouvé mort à son tour. Les soupçons se portent alors sur Guy de Servières qui nie farouchement.

    Mon avis :

    Un texte court, bien écrit. Une histoire truffée de personnages et de rebondissements. Une atmosphère médiévale très bien rendue. Voilà de quoi plaire aux bons lecteurs qui savoureront cette intrigue intelligente. Le foisonnement de personnages pourrait cependant rendre la lecture moins aisée pour de plus faibles lecteurs.

    A conseiller aux 12-14.

     


    1 commentaire
  • Mes lecturesDans un futur indéfini, une dictature a remplacé notre démocratie. Toute trace du passé a été abolie. Les sentiments, jugés subversifs, ont été bannis. A l'école, les jeunes portent un uniforme de la couleur de leur mérite. L'élite est en violet, les mauvais élèves en brun. Max a été rétrogradé. Il appréhende cette rentrée scolaire où il va devoir porter l'uniforme brun du déshonneur et affronter les humiliations. Mais il ne regrette rien de ce qu'il a fait.

    Mon avis :

    Un récit court et percutant qui permet d'appréhender ce qu'est un régime totalitaire. Passé et présent alternent, permettant de comprendre ce qui est arrivé à Max pour qu'il subisse ce quotidien humiliant. L'intrigue n'est entièrement résolue qu'à la fin et le rythme soutenu de l'histoire tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

    Le texte facile à comprendre peut être abordé par des jeunes de 12 ans mais pour bien apprécier ce récit de politique-fiction et les enjeux de notre société démocratique, il faudra me semble-t-il avoir atteint 14-15 ans.

     


    4 commentaires
  • Mes lecturesSix nouvelles noires, six faits divers, composent cet ouvrage. De son écriture fine et incisive, Sarah Cohen Scali traite avec une précision chirugicale de la vengeance, de la jalousie et de la violence d'êtres ordinaires. Suspens, tension ; c'est un vrai régal.

    A savourer dès 15 ans.

     


    4 commentaires
  • Mes lecturesHugo Cabret est orphelin et est hébergé par son oncle dans les combles de la gare. Son oncle y est horloger. Avant de mourir dans l'incendie du musée où il travaillait, le père d'Hugo réparait un automate. Il n'a de cesse de terminer le travail de son père, persuadé que cet automate a un message à lui confier.

    Ce livre, proposé à la lecture pour le prix Versele, m'a attirée par son volume. Je me suis demandée si des enfants de douze ans pourraient lire une telle brique. Ce fut ensuite une merveilleuse surprise de plonger au coeur des pages. Ce roman d'aventure est avant tout graphique. Les dessins en noir et blanc sont magnifiques, la beauté des traits de crayon rend l'atmosphère brumeuse, diaphane. La trame se lit dans les images qui alternent avec le texte. Cet ouvrage rend un bel hommage à l'imaginaire, à l'enfance et au monde du cinéma. Illusions, inoslite, rêves... c'est tout ça et plus encore.

     C'est un petit bijou, une perle à découvrir absolument.

    Seul gros bémol, le prix ! 17,90 euros, c'est beaucoup ! Comme les prix des autres ouvrages proposés pour le prix Versele. Si vous voulez acquérir les 6 ouvrages du prix 5 chouettes, il vous en coûtera 60 euros !!! Ce n'est pas ainsi qu'on démocratisera la culture !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique