• Saison de porcs, Gary VICTOR

    Mes lecturesUn torride été en Haïti. L'inspecteur Dieuswalwe Azémar se prépare difficilement au départ de sa fille Mireya. Tout va basculer quand il apprend que l'organisme qui s'occupe de l'adoption de sa fille, l'Église du Sang des Apôtres, est un refuge de malfaiteurs. Rien ne sera épargné afin de sauver sa fille et d'empêcher le pire. Entre-temps, l'inspecteur Azémar mène une lutte sans merci contre la corruption généralisée. La transformation de son adjoint Colin, en porc, lui fait comprendre qu'il vit une véritable saison d’enfer.

     

    Mon avis :

     

    Au départ, il y a eu méprise. J’ai acheté ce livre sur le stand du Québec à la FLB, publié chez un éditeur québécois. J’étais donc persuadée qu’il s’agissait… d’un auteur québécois. Mais dès les premières pages, j’ai eu un doute. Mon ami Google l’a confirmé : Gary Victor est un auteur haïtien !

    Qu’à cela ne tienne, cela n’a rien enlevé à la qualité de la prose ou au plaisir que j’ai eu de le lire. Au contraire, j’ai découvert un auteur de plus, originaire d’un pays dont tout le monde parle mais que peu connaissent vraiment.

     

    Empêtré dans un milieu corrompu et immoral, l’inspecteur Azémar se réfugie dans l’alcool. Il nous fait découvrir de manière désabusée, le vrai visage de son pays où se mêlent superstitions, trahison, corruption, vaudou… Ce portrait coloré est drôle et caustique tout à la fois. Mi conte, mi polar, il nous plonge dans un monde tragi-comique. On ne sait pas vraiment s’il faut en rire ou s’apitoyer, et cela fait une des forces du récit. Le style puissant et le souci de la description furent le point d’orgue d’une journée de lecture très agréable.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :