• Sous les vents de Neptune, Fred VARGAS

    Mes lecturesEntre 1949 et 2003, neuf meurtres irrésolus ont été commis à l'aide d'un trident. Le commissaire Adamsberg se sent personnellement impliqué dans cette affaire car son frère jumeau a été accusé du premier meurtre. Depuis, il a disparu. Il prend donc cette affaire très à coeur et suivra son enquête au Québec, au sein d'une équipe de la police scientifique. Il y rencontrera des personnages attachants au vocabulaire local truculent. Ce pelleteux de nuages y trouvera-t-il les réponses à ses questions ?

    Mon avis :

    Avec son inimitable savoir-faire, Fred Vargas nous plonge au coeur d'un profond mystère où les rebondissements s'enchevêtrent. Plus on progresse dans la lecture plus on a envie de connaître le dénouement. Un très bon Fred Vargas !

    Ce roman est le premier que j'ai lu de l'auteur, attirée avant tout par le lieu de l'action : le Québec, si cher à mon coeur. Séduite par ce premier récit, je me suis lancée dans la découverte chronologique de ses précédents romans. J'ai été enthousiasmée. Archéologue, chercheur au CNRS et spécialiste du Moyen Age, Fred Vargas ne laisse aucun détail au hasard, dans ses intrigues. Rigueur scientifique et fantaisie sont au rendez-vous à chaque fois. On se lance à coeur perdu dans ses enquêtes tout en s'attachant à Jean-Baptiste Adamsberg, l'introverti, et à son complice le pragmatique capitaine Danglard. Improbable duo fonctionnant à merveille. On regrette presque de ne pas les retrouver dans tous ses romans.

    Un auteur à découvrir absolument.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    jessyjames
    Lundi 15 Novembre 2010 à 12:59

    Un très bon auteur de roman policier que je n'hésite pas à donner à mes 5e. Je partage votre analyse du roman et de votre vision de l'auteur.

    2
    Chicoutimi
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 12:44

    J'ai bien aimé l'enquête et le suspens mais pour ce qui est des conversations... ! L'auteure n'a pas dû venir chez nous pour écrire de telles niaiseries.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :