• Sur les traces d'un suspect...

    Sur les traces d'un suspect...

     

    Soukee m’ayant ordonné : « Trouvez-moi un coupable », je me suis mise sur la piste des suspects possibles. Très vite, un nom m’a été fourni : « Alex ». Je partis aussitôt à la recherche de cette jeune femme. J’appris très vite qu’elle avait de nombreuses passions mais deux sortaient du lot : sa famille et la lecture de polars. Je n’avais donc pas affaire à un amateur. La surprendre ne serait pas aisé.

    Je décidai de me rendre à son domicile au plus vite. Hélas, elle venait de partir en vacances. Cette information de la plus haute importance me fut confiée par son voisin, un homme grand et massif au style particulier qui me rappela vaguement quelqu’un. L’affaire se corsait.

     

    En toute discrétion, je relevai des indices laissés sur place. Malgré tout, je me méfiai des leurres. Des jeux d’enfants ornaient le jardin ; un potager rivalisait de couleur avec des buissons fleuris, des piles de livres étaient parfaitement rangées ci et là… Certains romans étaient encore ornés d’un marque-page. Soudain, une clé d’hôtel tombée au sol attira mon attention. Le porte clef mentionnait « Bates Motel » chambre 1. Était-elle partie précipitamment ? Une intuition me vint.

    Mue par une énergie nouvelle, je pris la direction de Londres. - Même durant les vacances, cette ville grouille de monde. - J’allai m’engouffrer dans le métro quand il me sembla apercevoir l’étrange voisin. Fendant la foule, je me mis à le suivre, sans bien savoir où tout cela allait me mener. Sa silhouette imposante était facile à repérer mais il avait la manie de disparaître aussi vite qu’il était apparu. Ma filature me mena droit aux jardins de Buckingham Palace. Mais ils étaient étrangement déserts. Profitant du temps estival, je décidai de m’y balader malgré tout. Mais nulle trace d’Alex ou de l’étrange voisin.

     

    Je rentrai à pied, à mon hôtel. Il allait être 17h. Au coin d’une rue calme, bordée de maisons victoriennes, m’apparut une cabine téléphonique. Y trouverais-je un annuaire téléphonique comme autrefois ? Cela se faisait-il encore à l’heure des portables ? Pas d’annuaire mais un étrange foulard noir et blanc gisait sur le sol. Par réflexe, je le ramassai. La silhouette d’un cadavre y était dessinée. Mais qu’est-ce que tout cela signifiait ?

    Sortant de cette cabine, j’avisai un salon de thé tout proche et m’y dirigeai. J’avais bien besoin de me poser, histoire de faire le point sur cette affaire. La chaleur m’incita à commander un thé glacé. J’observai mes maigres indices, étalés sur la table. L’énigme progressait lentement. Trop lentement à mon goût. Je ramassai le tout et sortis.

     

    Arrivé à l’hôtel, je demandai une boite en carton au réceptionniste et attendant qu’il me l’apporte, je me fis couler un bain, histoire de me détendre après cette rude journée. La boite reçue, j’y rangeai précieusement mes trouvailles. Je bouclai ma valise et descendis régler ma note, posant pour ce faire, mes bagages à mes pieds. Il était temps de rentrer, ma mission avait échoué. Mais au moment d’empoigner ma valise, je me rendis soudain compte que la boite avait disparu. Damned !

    A sa place, un colis à mon nom avait été déposé…

     

    Mais qu’est-ce que tout cela signifiait ?

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Août 2011 à 10:53

    Excellent, ce texte !! Je suis curieuse de voir ce que vous avez glissé dans vos colis respectifs (bien que je devine un peu grâce à tes indices !!)

    2
    jessyjames
    Vendredi 2 Septembre 2011 à 14:22

    Haaaa ! Voilà que je comprends le texte en voyant le colis reçu par ta swapéee !! Quelle imagination ! C'est très bien vu !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :