• Susie Morgenstern... j'adore...

    "Malgré moi, je la guette derrière la porte blindée. Je la déteste d'avance."

    C'est par ces mots que j'ai fait la connaissance de Susie Morgenstern, au fond d'une librairie. Le 1er roman que j'ai lu d'elle était "L'Amerloque". J'ai été séduite par le ton radicalement différent de cette auteure. Un peu irrévérencieuse, mais pas trop, libre de penser et d'écrire ce qu'elle veut, drôle, spontanée... la lire est plaisir, enthousiasme.

    J'ai eu la chance de la rencontrer en 2007 à la Foire du Livre de Bruxelles. Elle était seule à sa table, ce matin-là et nous avons pu prendre le temps de la découverte. Je ne fus pas déçue. Susie Morgenstern est comme on l'imagine : sympathique, abordable, souriante, parlant un français impeccable matiné d'une pointe d'accent "qu'elle ne perdra jamais" soupire-t-elle. J'ai appris qu'elle adorait Georges Perec, que pour elle l'amitié était aussi essentielle que l'air que l'on respire et qu'au delà de l'amusement, elle esperait que ses livres donnent aux enfants et aux adolescents un peu plus confiance en eux !

    Comment ne pas aimer une telle femme ? Mes élèves ne s'y trompent pas d'ailleurs. Ils aiment ! Même si les garçons regrettent qu'"elle écrive plus pour les filles que pour eux."

    L'Amerloque, Le Vampire du CDI, La Sixième, La première fois que j'ai eu seize ans, Trois jours sans... Autant d'histoires dévorées avec plaisir.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Octobre 2010 à 12:16

    Bienvenue dans la blogosphère

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :