• Un bonheur si fragile, Le drame, Michel DAVID

    Un bonheur si fragile, Le drame, Michel DAVIDEn 1901, la vie continue à Saint-Paul-les-Prés alors que les guerres de clocher autour de la construction de la nouvelle église font autant de vagues que l’annonce prochaine de l’ouverture d un hôtel au centre du village. Entre le curé Bilodeau et Gonzague Boisvert la guerre est ouverte et chacun cherche des alliés, surtout à l’occasion de l’élection qui verra le vieux Boisvert prendre les rennes de la vie municipale. Pendant ce temps, Laurent montre parfois des signes d’un travailleur sérieux, mais plus souvent qu'autrement, il profite de ses soirées pour prendre un coup et charmer les filles à l'hôtel Yamaska dans le village voisin. Un événement bousculera la vie paisible des villageois alors que Mitaines est retrouvé mort sur la terre de Laurent Boisvert.

    Mon avis :

    Corinne donne naissance à un garçon en pleine santé, Philippe, alors que son époux n’est pas encore de retour de chantier. Nous sommes en 1901 et la vie continue avec ses joies et ses chicanes villageoises. La reconstruction de l’église n’avance pas, un nouveau curé est nommé au village et celui-ci entre directement en guerre avec Gonzague Boisvert. A la manière de « Don Camillo » il n’aura de cesse de faire fléchir son adversaire, notamment en ce qui concerne la construction d’un hôtel au centre du village. Difficile de garder la morale sauve quand des intérêts économiques sont en jeu.

    Laurent ne change guère et la vie familiale est bien dure, tant financièrement que dans les relations entre époux. Heureusement, grand-père, Rosaire et Bernard, le pensionnaire de Corinne, adoucissent un peu la vie de cette dernière par leur simple présence.

    Une autre année est racontée dans ce deuxième tome, rythmée par les saisons et le travail à la ferme. Dans un style toujours aussi impeccable, Michel David nous transporte dans le Québec rural qu’il semble particulièrement affectionner. Comme dans le précédent, ce tome nous conte un univers rude où se mêlent amour, entraide, trahison, tristesse et bonheur. Un quotidien tout simple qu’il sait très bien mettre en valeur et faire vivre sous nos yeux.

    Une suite que j’ai autant appréciée que le tome un. Il me reste les deux derniers volumes à découvrir.

    Un bonheur si fragile, Le drame, Michel DAVID

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :