• Un cadavre dans la bibliothèqe, Agatha CHRISTIE

    Un cadavre dans la bibliothèqe, Agatha CHRISTIELe colonel Bantry est contrarié : une jeune femme, vêtue d'une toilette tape-à-l'œil, a été retrouvée étranglée dans sa bibliothèque. Cruelle énigme pour la police. Heureusement, le manoir des Bantry est situé non loin du village de miss Marple. Cette sympathique vieille dame pleine de bon sens permettra-t-elle, une fois de plus, de dénouer toute l'affaire ? Publié pour la première fois en 1946, Un cadavre dans la bibliothèque est la plus célèbre enquête de Miss Marple.

    Mon avis :

    Me revoici avec un classique, publié cette fois en jeunesse. Comme souvent, Agatha Christie nous propose une intrigue qui sert de prétexte à la description psychologique de ses personnages. Elle nous présente une belle brochette de suspects, mettant à rude épreuve nos intuitions et notre flair d’enquêteur.

    D’emblée, on peut écarter les propriétaires de la maison où le cadavre fut retrouvé. Ce serait trop simple. Alors qui ? On aimerait que ce soit le plus antipathique, le moins séduisant. Chez Christie, les coupables ne sont pas toujours ceux qui en ont l’air. On sait cependant que certains sont suspects en raison de leur profession ou activité. Ainsi, chez cette auteure, les artistes sont considérés comme de mauvaises vies, aux mœurs dissolues. Les gens de maison sont aussi fréquemment ambigus, hypocrites.

    Cinq enquêteurs vont mettre leur talent aux services de la justice : Miss Marple, le Colonel Melchett, chef de la police, le superintendant Harper, Sir Henry Clithering de Scotland Yard et le Dr Haydock, médecin légiste. 

    Assez vite, l’enquête semble s’enliser. La police soupçonne l’un puis l’autre, cherche des preuves... Un second meurtre va alors avoir lieu. Un cadavre est retrouvé à bord d’une voiture incendiée. Les deux morts sont-elles liées ? Quel est le mobile ? Grâce à un petit indice, Miss Marple éclaircira l’affaire dans un bel élan de lucidité.
     

    Roman sympathique à l’intrigue ingénieuse où les rebondissements s’enchainent, « Un cadavre dans la bibliothèque » se lit facilement. Miss Marple y apparait pour la troisième fois. On y retrouve également le colonel et Mme Bantry, ainsi que Sir Henry Clithering qui étaient déjà apparus dans le recueil de nouvelles "Miss Marple au Club du Mardi" (commenté ici).  

    Un roman à lire, comme tous ceux de la Reine du polar.

     

    Un cadavre dans la bibliothèqe, Agatha CHRISTIE

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Juin 2015 à 21:38

    Je suis une inconditionnelle de cette chère Agatha et j'ai trouvé que cette énigme était très bien ficelée. Du bon Miss Marple.

    2
    Mardi 23 Juin 2015 à 20:09

    Je lirai Agatha mais plus tard, ... quand j'aurai le temps...

    3
    Mardi 23 Juin 2015 à 23:45

    Dans 7 jours, tu auras du temps, Philippe. happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :