• Un petit reconstituant, Elizabeth GEORGE

    Un petit reconstituant, Elizabeth GEORGEGourmandise, orgueil, avarice, envie, luxure, colère... Il suffit d’en piocher un : c’est un mobile. Que l’on doute de la fidélité de sa femme, que l’on ambitionne de révolutionner la recherche ou simplement que l’on s’agace du succès d’une autre, tout crime a son vice caché. Et les petits reconstituants » font soudain de gros dégâts...
    Trois histoires, six péchés capitaux et une vue d’ensemble des mécanismes de l’âme humaine.

    Mon avis :

    Trois nouvelles décapantes forment ce recueil. La première met en scène une auteure américaine de romans à l’eau de rose en voyage culturel à Cambridge. Sa langue acérée colporte les rumeurs les plus odieuses sur les participants à ce voyage. La deuxième a pour personnage principal un professeur d’histoire qui n’a de cesse d’écrire un ouvrage réhabilitant Richard III. Amant d’une femme mariée, il imagine ce que serait sa vie une fois celle-ci veuve et riche. Enfin la troisième nous plonge dans les affres de la jalousie d’un mari persuadé que sa jeune épouse le trompe.

    Chaque récit nous plonge dans un univers différent, particulièrement bien rendu. L’auteure nous décrit avec soin l’atmosphère, les décors, les pensées des personnages mettant en évidence les travers de chacun, leurs bassesses et mesquineries. Son regard incisif et sa plume franche nous les livrent sans concession.
    J’ai beaucoup aimé la première nouvelle, qui donne son titre au recueil. Des longueurs dans la deuxième m’ont fait décrocher quelque peu, notamment les passages sur l’histoire d’Angleterre un peu répétitifs. Quant à la troisième, j’avais découvert la chute dès la moitié du récit. Elle rappelle furieusement « Cauchemar en jaune » de Frédéric Brown.

    L’ensemble se laisse lire malgré tout et nous rappelle que convoitise et jalousie sont décidément de bien vilains défauts. Par cet ouvrage, je fais connaissance avec les romans policiers de cette auteure (dont je n’avais lu qu’un roman jeunesse). J’ai bien envie de découvrir ses romans plus consistants.

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 08:29
    eimelle

    cela fait longtemps que je n'ai rien lu de cette auteure, il faudrait que je m'y replonge!

    2
    Jacqueline
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 08:51

    J'ai lu quelques romans de cette auteure avec ses deux enquêteurs récurrents .... puis j'ai abandonné ...un peu de lassitude ...:-)

    3
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 14:10
    Alex-Mot-à-Mots

    Des polars de facture classique, je trouve. Mais j'aime bien.

    4
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 16:02
    Anne (desmotsetdesno

    J'ai lu quatre romans d'Elizabeth George et les suivants attendent... ce n'est pas l'envie qui me manque pourtant...

    5
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 18:51
    Je ne pense pas avoir déjà lu cette auteure. Un jour peut-être...
    6
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 21:10

    Une auteure que je compte lire bientôt...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Misstrip
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 11:34

    Moi qui ne lis que très rarement des romans policiers, j'ai trouvé celui que je suis en train de lire (et 4 autres d'Arnaldur Indridason) dans la poubelle de mon immeuble!!! Impeccables, je les ai récupérés. C'est ainsi que je suis en train de découvrir Mal d'enfant d'Elizabeth George mais j'en suis presqu'à la moitié, et il ne se passe pas grand chose... Pas très captivant!...Un peu longuet... Tu me donneras ton avis sur tes prochaines lectures de cette auteure.

     

    8
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 13:14

    Indridason, c'est sombre. Cela te changera d'Elizabeth George wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :