• Volte face, Michaël CONNELLY

    Volte face, Michaël CONNELLYGrand avocat de la défense, Mickey Haller est bien surpris lorsque le procureur du comté de Los Angeles le prie un jour de plaider pour l’accusation. Et l’affaire n’est pas des moindres. Incarcéré depuis vingt-quatre ans pour le meurtre d’une fillette, Jason Jessup vient d’être libéré sous caution, le tribunal ayant conclu à la nécessité d’une révision de son procès suite à un test ADN qui semble l’innocenter. Haller est sûr que Jessup est coupable et prend Harry Bosch comme enquêteur et son ex-épouse, Maggie McPherson, comme assistante. En face de lui, l’avocat Clive Royce, dit « l’astucieux », et des médias tout excités par ce procès : quoi de plus sensationnel qu’un tueur innocenté par son ADN ? 
    À ceci près que Jason Jessup, qui parade devant les médias le jour, se livre à d’étranges activités la nuit.

    Mon avis :

    Me voici replongée dans les aventures de Mickey Haller et de Harry Bosch. Entretemps, il y a eu « Neuf dragons » que je devrais lire aussi, quand il sera disponible chez mon librairie.

    On retrouve l’avocat de la défense dans une position inédite, amené à prendre place du côté de l’accusation. Si moralement, il a quelques scrupules, l’affaire en elle-même et le fait de travailler aux côtés de son ex-femme et de lui montrer ce dont il est capable, ne le font pas hésiter longtemps. Un nouveau défi s’offre à lui, de l’autre côté de l’allée.

    Dans ce récit, on passe un peu plus de temps sur le terrain, aux côtés des inspecteurs chargés de surveiller le suspect jour et nuit. Harry Bosch tient une place plus importante aussi que dans « Le verdict de plomb ». C’est grâce à son entêtement, son sens de l’observation et sa finesse d’analyse qu’il arrivera à dénouer l’écheveau tissé par Jessup. Quand à Haller, il sera brillant au procès, usant de ruses avec parcimonie mais une justesse imparable. J’espérais voir se développer les liens entre eux, se nouer une relation plus amicale ou fraternelle et là, je reste sur ma faim.

    L’histoire n’est pas originale, les ficelles sont parfois grossières et le dénouement est attendu mais le traitement est plaisant et l’écriture de Connelly me séduit vraiment beaucoup. On me dit que ses premiers romans sont bien meilleurs que les derniers ; plus développés et mieux finis. J’ai hâte de me plonger dans leur lecture.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :