• Votre commande a bien été expédiée, Nathalie PEYREBONNE

    Votre commande a bien été expédiée, Nathalie PEYREBONNECommander une cocotte en fonte rouge sur Internet, l'attendre, adresser une réclamation au service clientèle en regardant d'un œil Senior Story, la nouvelle et déroutante émission de téléréalité, lire, s'inventer une existence, inviter Lucia au Pays basque pour fêter l'arrivée de la cocotte : ainsi va, paisiblement, la vie d'Eugène. Puis surviennent les premiers incidents. Et le monde entier semble pris de hoquet.

    Mon avis :

    Comptable au Pays basque, Eugène mène une vie solitaire que seuls animent la télévision et les réseaux sociaux qu’il lit mais sur lesquels il ne poste jamais rien. Et puis, un jour de janvier, il commande une cocotte en fonte, rouge, sur le site internet d’Irone. En avril, il n’a toujours aucune nouvelle de sa cocotte et adresse un mail au service clientèle. Une réponse préenregistrée lui est faite. Eugène sent monter la colère et réagit par retour du courrier avec une ironie caustique assez jubilatoire. Elise Dubois lui répond et se noue alors un échange entre ce célibataire endurci et cette maman divorcée habitant dans le Nord.

    Parallèlement, une nouvelle émission de téléréalité fait la une. Il s’agit d’enfermer douze séniors dans une belle demeure et de les regarder vivre, en en éliminant un par semaine. Mais très vite, l’émission échappe à la production : les papys se rebellent.

    Un vent de fraicheur souffle sur ce roman sympathique. J’ai été ravie de le recevoir en avant-première grâce à Babelio et Albin Michel car je ne suis pas sûre que sa couverture me l’ait fait acheter. Même si c’est une lecture facile et légère, j’ai trouvé l’histoire agréable. De courts chapitres rythment la lecture, l’écriture est poétique et drôle et la réflexion qui la sous-tend est intéressante. La touche de fantaisie finale m’a cependant prise au dépourvu et ne m’a pas entièrement convaincue.

    Ce conte de fées moderne nous renvoie cependant à notre mode de vie et pose des questions pertinentes : ce qui nous semble essentiel l’est-il vraiment ? Les choix que nous croyons poser sont-ils réellement les nôtres ? L’auteure aborde aussi divers thèmes comme la solitude, les médias, l’écologie.

    Cette lecture feel-good qui paraitra fin mai est à glisser dans vos bagages cet été pour quelques heures de lecture-détente, sans prise de tête.

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lionel Noël
    Samedi 13 Mai à 18:54

    J'adore la cocotte ! Le métal était capable de supporter une explosion atomique. Avec cette artillerie de poilus, ma grand-mère nous concoctait de solides tambouilles ardennaises, avec pleins de cochonnailles dedans. Des saucisses bien grasses avec des  jambonneaux de la boucherie Vecray de Jehanster et des lardons fumés. La sauce de ragougnasse à base de bière et de pèkè se liait après des heures de cuisson lente. Les légumes de mirepoix fondaient en bouche. On servait dans un cratère de purée de patates veloutée aux œufs, au beurre et à la crème. Je n'ai pas lu le bouquin, mais avec une couverture pareille, je suis certain qu'il doit valoir tous les détours... Moi, il me fait fantasmer.

      • Samedi 13 Mai à 22:57

        Tu me fais saliver. J'en ai l'eau à la bouche.

    2
    Lionel Noël
    Dimanche 14 Mai à 15:47

    Rectification et je crois que régionalement, il est important de le spécifier. Le cratère berceau de la sauce de ragougnasse n'était pas de la purée de pommes de terre, mais une potée aux choux de Jalhay. C'est à dire patates et choux de jalhay cuits ensemble, passés ensuite en purée. Il est bon d'ajouter des lardons et des oignons hachés sauté au saindoux. On peut faire gratiner au four avec un peu de chapelure mais ma grand-mère ajoutait un peu de gruyère. PS : c'est un plat d'hiver ! On se demande bien pourquoi, hihi ! Et les Québécois adorent.

    3
    Dimanche 14 Mai à 21:07
    gambadou

    Toujours bon à prendre de la lecture détente

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :