• Aristote, mon père, Annabel LYON

    Aristote, mon père, Annabel LYONPythias, la fille d'Aristote, a été élevée à l'égal des hommes. Elle fait figure d'exception à Athènes, puis en Macédoine où elle est contrainte de s'exiler : c'est elle, et non son frère cadet, qui assiste Aristote dans ses travaux, provoque les collègues de son père par ses remarques pointues, et se rêve en philosophe, scientifique ou sage-femme. La mort d'Aristote disperse ses biens et sa famille à travers la Macédoine, laissant Phytias seule, en décalage avec cette société qui nie l'existence d'une conscience féminine, et l'oblige à se confronter à la réalité d'un monde dont elle s'était toujours tenue écartée.

    Mon avis :

    Auteure canadienne, Annabel Lyon nous propose ici son deuxième roman mettant en scène Aristote. Je n’ai pas lu « Le juste milieu » mais celui-ci qui en est la suite peut se lire indépendamment.

    Nous découvrons la vie de la jeune Pythias, fille ainée d’Aristote. Intelligente, curieuse, érudite, elle fait figure d’exception dans cette Grèce antique où la femme est reléguée au second plan, devant juste gérer sa maison. Pythias, elle, sait lire, écrire, nager, se passionne pour l’anatomie et la botanique, prend plaisir à la poésie et aux conversations philosophiques avec son père et les amis de celui-ci. Moderne, indépendante, libre, elle grandit dans une famille aimante et cultivée n’imaginant pas vivre autrement. Pourtant deux événements vont lui faire prendre conscience de sa condition de femme et donc d’inférieure : l’apparition de ses règles et l’arrivée du jeune Myrmex, un adolescent de son âge, que son père adopte. Pythias comprend alors la terrible injustice dont sont victimes les femmes.
    Peu de temps plus tard, alors qu’elle n’a que seize ans, son père décède. Sa vie bascule soudain avec l’éclatement de sa famille. Promise en mariage à un cousin lointain qui ne souhaite pas plus qu’elle ce mariage, sans argent, elle voit sa condition de femme libre remise en cause par la société. Elle se doit d’être soumise et certainement pas l’égal des hommes. Pythias découvre aussi les moqueries, les superstitions et les brimades.

    Si Pythias a existé, nous ne connaissons rien d'elle. Par ses recherches, l'auteur a imaginé un personnage de fiction, proche de ce qu'elle avait dû être, vu l'époque, son éducation, l'influence de son père... Ce récit intelligent, agréable et bien construit, nous présente la condition des femmes dans la Grèce antique et tente, au-delà de la description du quotidien, de nous expliquer qui elles sont et ce qu’elles pensent. Pythias exerce différents métiers, cherche un sens à sa vie, à sa condition, refusant le carcan que la société d’alors veut lui imposer. Autour d’elle, d’autres femmes acceptent par tradition, crainte ou intérêt. Les confrontations et dialogues qui se nouent dans ces moments apportent un éclairage très intéressant sur la société grecque de l’Antiquité. 

    Résolument moderne, l’histoire de cette jeune femme, au ton dynamique, est accessible à tous et mérite vraiment d’être découverte. Quelques réflexions philosophiques abordables agrémentent l’histoire donnant une dimension supplémentaire à ce récit de vie qui nous montre que, qui que l’on soit, rien n’est jamais acquis. Il faut se battre pour ses convictions. Se souvenir des combats de ceux qui nous ont précédés nous permet, par là-même, de réaliser le chemin parcouru pour que nous soyons qui nous sommes.

    Merci à Livraddict et aux éditions de la Table ronde pour ce roman brillant.

     

    Aristote, mon père, Annabel LYONAristote, mon père, Annabel LYONAristote, mon père, Annabel LYON

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Août 2014 à 08:16

    Je suis en train de le lire mais ne publierai qu'à la date de parution ( je n'ai pas d'obligation Libraddict)! Mais je peux déjà dire que ce sera sûrement un avis positif.

    2
    Jacqueline
    Dimanche 3 Août 2014 à 10:52

    Un billet bien alléchant pour un roman qui devrait me plaire ...^^

    3
    Jacqueline
    Mercredi 27 Août 2014 à 14:19

    Roman intéressant et passionnant..... Je suis entrée en empathie avec l'héroïne ..... Une belle lecture ! :-)

    4
    Mercredi 27 Août 2014 à 20:23

    e suis contente qu'il t'ait plu.

     

    5
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 15:03

    Je note titre et auteur, cela devrait me plaire !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :