• Carnet transcanadien, O.BARROT & A.BOULDOUYRE

    Carnet transcanadien, O.BARROT & A.BOULDOUYREOlivier Barrot et Alain Bouldouyre ont embarqué un beau jour de décembre pour un voyage d'une demi-semaine, en train. Ils ont traversé la prairie canadienne et les Rocheuses, de Toronto à Vancouver, des Grands Lacs au Pacifique. Par moins trente degrés, pendant quatre jours, ils ont pris leur temps, ils ont écrit, dessiné, rêvé...
    « Nous n'avions entendu parler d'un train traversant le Canada de part en part, survivance de l'époque des pionniers, archaïsme à peine concevable en une contrée de prairies et de lacs mais aussi de montagnes. Une sorte de Transsibérien d'Amérique, sur lequel nous avons commencé à nous renseigner. Ce que nous avons recueilli a ouvert la porte du rêve : le train existait toujours, il fonctionne toute l'année et relie Toronto à Vancouver dans les deux sens, il est plutôt bon marché. Nous pouvions partir en toute saison, et nous avons opté pour l'hiver, Gilles Vigneault l'avait proclamé à juste raison : »Mon pays, ce n’est pas un pays c’est l’hiver ! »

    Mon avis :

    Embarquons pour le Mois Québécois à bord d’un train de légende. Il vous emmènera à travers des contrées sauvages où vivent de rudes gaillards, de jolies villes entre modernité et traditions, et vous fera vous sentir l’âme aventurière. En route pour d’improbables voyages.

    Quoi de mieux pour débuter ce mois québécois que ce carnet de voyage superbe, aux pages épaisses ornées d’instantanés où le bleu se décline en mille nuances. 
    Olivier Barrot est journaliste, Alain Bouldouyre, dessinateur. Ces deux Français partagent le goût de l’ailleurs, de l’aventure et désiraient le partager, avec toutes les émotions que cela procure, aux lecteurs que nous sommes. Ils ont donc emprunté ce Canadien en aluminium qui avance à un train de sénateur tout au long des quatre mille kilomètres qui relient Toronto à Vancouver. Son rythme ralenti porte au rêve (ce n’est pas Anne B. qui me contredira). En montant à bord, on se lance sur les traces des pionniers, partis à la conquête de l’Ouest.

    En parcourant ce carnet de voyages où aquarelles et photos complètent avec bonheur les descriptions, nous embarquons pour une petite (85h) semaine enchantée au cœur de l’hiver. Paysages, ambiance à bord, rencontres, villes traversées... nous partageons le quotidien de ces deux globe trotter, les enviant d’avoir réalisé ce qui pour nous est toujours un rêve.

    Un bel ouvrage à parcourir, paru aux éditions Actes Sud en 2009.

    Carnet transcanadien, O.BARROT & A.BOULDOUYRECarnet transcanadien, O.BARROT & A.BOULDOUYRE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:46
    Lou de Libellus

    Magnifique train. L'image du compartiment (il faut cliquer pour l'afficher) me rappelle Edward Hopper. Y a-t-il un wagon-restaurant ? (Les nourritures terrestres, c'est également important.)

    2
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:19

    Je le note, j'adore les carnets de voyage. 

    3
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:22

    J'avais déjà regretté de ne pas l'avoir commandé, quand tu en avais parlé... 

    4
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 11:15

    Oui il y a un wagon restaurant avec fauteuils en cuir, nappes, serveurs en blanc... très classe.

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 14:41
        Lou de Libellus

        Ça existe encore. La civilisation n'est pas perdue : - )

    5
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 12:24

    Chouette voyage!! Un jour, je le ferai!!  je l'ai juste fait en voiture!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :