• La chronique exotique, Une enquête à quatre mitaines, Laurent CORBEC

    La chronique exotique, Une enquête à quatre mitaines, Laurent CORBECAntoine Eyrolles, un procureur français en vacances, passe le temps des fêtes au Québec. Il rencontre Tao Bilodeau, qui couvre l’affaire de l’Eggzotique, le drame d’une restauratrice sauvagement poignardée à qui l’on s’empresse de trouver un assassin convenable. Mais ce qui convient aux uns ne suffit pas toujours aux autres. Et ce qui éblouit au premier coup d’œil n’impressionne guère celui qui prend le temps de regarder…
    Le procureur Eyrolles, justement, est à moitié aveugle et bourré de défauts, mais en quête de la vérité ; le journaliste Bilodeau, lui, est docile et zélé, en tout point son opposé. Pourtant, une surprenante amitié et une redoutable complémentarité vont se développer entre eux à mesure qu’ils se feront prendre dans l’engrenage de l’enquête.

    Mon avis :

    D’origine française, Laurent Corbec signe ici son premier roman aux éditions Québec Amérique.
    Installé au Québec depuis huit ans, il mêle dans son récit ces deux visions des choses. D’une part, nous avons Antoine Eyrolles, un procureur français en vacances qui partage ses impressions sur la langue, l’accent, les coutumes québécoises et relève, l’air de rien, les différences qui existent et les problèmes de communication entre Français et Québécois ; de l’autre, Tao Bilodeau, un journaliste Québécois. Chacun semble être inspiré de l’auteur lui-même : ce qu’il est d’origine et ce qu’il est devenu par adoption.

    Le récit, écrit à la 3e personne, nous présente tour à tour les deux protagonistes dans leur quotidien et leur recherche de la vérité sur le meurtre de l’Eggzotique. Solitaires, atypiques, ces hommes apparaissent au fil du temps comme complémentaires. Pendant une dizaine de jours, mettant leurs talents personnels au service de la vérité, ils apprendront à s’apprécier et à dénouer le sac d’évidences qu’on aurait voulu leur faire gober.

    Il est difficile de classer ce roman dans une catégorie précise : policier, roman initiatique, littérature blanche... Il s’agit d’une enquête mais l’on n’y retrouve pas le rythme et les péripéties haletantes d’un policier classique. C’est un récit initiatique en ce qu’il décrit la découverte d’un pays, d’un peuple, d’habitudes culinaires, culturelles, sociales d’un Français en vacances. Enfin, autour de l’affaire à résoudre, il y a l’histoire de deux hommes, de leur univers et la description de la société québécoise contemporaine. (On aurait presque pu réaliser deux ou trois récits à partir de celui-ci.)

    Ce roman avait tout pour me plaire : un résumé apéritif alléchant, une enquête localisée à Montréal, une couverture originale et attirante, mais le contenu ne fut pas à la hauteur de mes espérances. La lenteur du récit, les états d’âme de l’un et l’autre, les longues digressions de l’auteur sur les réactions d’Eyrolles à propos de toutes les habitudes québécoises différentes des françaises -amenant forcément une foule de clichés et de déjà lu-... ont peu à peu effrité mon enthousiasme.

    J’ai terminé ce roman afin de connaitre le nom du coupable mais sans jamais accrocher vraiment au récit. L’écriture est, certes, agréable mais elle manque, à mon goût, de pugnacité. Et surtout, surtout, la maniaquerie d’Eyrolles -qui note dans un carnet tous les québécismes qu’il rencontre- m’a profondément agacée.

    En bref, une narration un peu poussive et un côté « maudit Français » qui a passablement énervé la Belge que je suis.

     

     La chronique exotique, Une enquête à quatre mitaines, Laurent CORBEC3e

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 21:18

    Ah dommage, mais je vois bien ce que tu veux dire :-)

    2
    Amarilly
    Mardi 8 Novembre 2016 à 15:12

    J'aime aussi qu'un policier soit un policier et ne se perde pas dans des méandres qui noient le poisson.

    3
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 19:47

    Dommage je vois bien ce qu'il pouvait avoir de séduisant....

      • Vendredi 11 Novembre 2016 à 00:28

        Tente-le. Mon avis n'est qu'un parmi d'autres. J'espère qu'il trouvera son public.

    4
    Samedi 19 Novembre 2016 à 16:58
    Les sorcières

    Je passe mon tour :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :