• La petite et le vieux, Marie-Renée LAVOIE

    La petite et le vieux, Marie-Renée LAVOIEElle se nomme Hélène, mais se fait appeler Joe parce qu'elle veut vivre en garçon comme Lady Oscar, son héroïne de dessins animés préférés qui est le capitaine de la garde rapprochée de Marie-Antoinette. Comme elle, elle aimerait vivre à une autre époque et réaliser de grands exploits, car elle a l'âme romantique et un imaginaire avide de grands drames. Mais elle doit se contenter de passer les journaux, puis de travailler comme serveuse dans une salle de bingo. Après tout, au début du roman, elle n'a que huit ans, même si elle prétend en avoir dix.

     

    Mon avis :

     

    J’ai découvert ce roman sur le blog de Jules. Il m’a interpellé par son résumé et par le fait qu’elle l’avait abandonné après un chapitre à peine. Comme je suis curieuse…

    Est-ce parce que la libraire québécoise de la FLB m’a fait une présentation super dynamique ou parce que Lady Oscar était un dessin animé que j’appréciais aussi plus jeune, mais je n’ai pas résisté à la tentation. Et je ne le regrette pas.

     

    Hélène vit dans un quartier populaire entre deux parents enseignants et trois sœurs. Mais sa mère ne travaille pas, elle s’occupe de la maisonnée et son père, trop gentil, à tellement de mal à se faire respecter et à avoir de l’autorité qu’il boit le soir, pour oublier le calvaire de sa journée. Mais c’est un homme doux, non violent, seulement brisé par un métier qu’il a du mal à assumer et par la honte de ne pouvoir élever ses filles plus dignement.

    Hélène/Joe n’a pas froid aux yeux. C’est une petite bonne femme de 8 ans, très déterminée, qui rêve de sauver le monde comme son héroïne, Lady Oscar. Malgré un imaginaire débordant, elle garde les pieds bien ancrés dans la réalité et porte un regard lucide sur l’univers des adultes.

    Chaque matin, à l’aube, elle livre des journaux pour aider un peu ses parents à nouer les deux bouts. Elle côtoie de nombreux voisins, des personnes désinstitutionnalisées  de St Michel Archange (un asile). Elle ne craint pas ces personnes désorientées et elle a même beaucoup d’empathie pour elles. De même que pour Roger, un vieux monsieur qui vient s’installer dans la maison voisine et passe ses journées sur le seuil, assis sur une chaise (seul souvenir qu’il lui reste de sa défunte épouse) à attendre la mort. Il a élevé seul ses enfants et ceux-ci ne viennent plus jamais le voir.

    Au contact de ces fêlés de la vie, de ces âmes bancales, et surtout de Roger, elle va grandir, mûrir, aimer et devenir une jeune fille forte et brillante.

     

    J’ai beaucoup aimé ce récit de vie, de passage à l’âge adulte et cette héroïne à la répartie facile mais toujours respectueuse des autres. On sent la tendresse que l’auteure a pour elle et soi-même, on ne peut qu’être touché par une si belle âme et une si pétillante petite fille.

    L’écriture est belle, le vocabulaire raffiné et le parler populaire québécois des années 80 particulièrement savoureux. Le passage de l’un à l’autre est d’ailleurs assez surprenant.

    Un très beau roman, sensible et riche qui met en lumière ce qu’il peut y avoir de plus beau dans l’humain.

      

    Jules, reprends ta lecture…

      

      

      

    La petite et le vieux, Marie-Renée LAVOIE

      La petite et le vieux, Marie-Renée LAVOIE

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 14 Mars 2012 à 15:04

    Oui, oui, je n'y manquerai pas!! Plus tard... :o) 

    2
    Mercredi 14 Mars 2012 à 15:30

    C'est vrai que certaines lectures s'apprécient ou non en fonction du moment où on les lit.

    3
    Jeudi 15 Mars 2012 à 13:12
    Alex-Mot-à-Mots

    Un roman qui trouvé en toi son publique. Mais Lady Oscar, ça me ramène des années en arrière...

    4
    Philippe D Profil de Philippe D
    Jeudi 15 Mars 2012 à 21:24

    Pourquoi un livre peut plaire à quelqu'un et déplaire à quelqu'un d'autre? Nous n'avons pas la réponse à cette question.

    C'est comme les gens finalement...

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :