• Les péchés de nos pères, Lewis SHINER

    Les péchés de nos pères, Lewis SHINERLorsque Michael Cooper arrive à Durham pour accompagner son père mourant, il ne connaît que très peu de choses de la ville. C'est pourtant le berceau de sa famille, ses parents y ont vécu jusqu'à ce qu'il vienne au monde. Et c'est à Durham qu'il va faire une étrange découverte concernant sa naissance. Celle-ci n'est qu'un des nombreux secrets et non-dits familiaux, qui tous semblent liés à la destruction du quartier noir de la ville à la fin des sixties. Bientôt, il découvre que, à l'époque, ce haut lieu de la culture afro-américaine, symbole de liberté dans une région très conservatrice, a été endeuillé par un meurtre jamais élucidé. L'assassinat d'un homme, la mort d'un quartier, d'une culture, Michael va devoir faire toute la lumière sur ces événements afin de lever le voile sombre qui recouvre son identité. C'est le début d'une course contre la montre à l'issue incertaine.

     

    Mon avis :

     

    Illustrateur de bandes dessinées, Michaël Cooper retourne à Durham, en Caroline du Nord parce que son père, en phase terminale d’un cancer, a décidé d’y mourir. Depuis sa naissance, Michaël et ses parents ont toujours vécu au Texas. Ils lui ont peu parlé de leurs familles et de leurs amis laissés là-bas. La seule chose dont son père parlait avec fierté, c’est de son travail d'architecte et du béton. Il bâtissait des routes.

     

    Dès le début, on sent Michaël révolté par les non dits et les secrets de famille. Il décide, puisqu’il est sur place, d’aller à la rencontre de ce père qu’il connait mal et qui lui parle si peu. Il retourne aux sources et questionne les survivants. Il ignore qu’il va déterrer des rancunes mal cicatrisées. Il va ainsi détricoter l’histoire de sa famille, de ses origines et l’histoire d’une ville et d’une région. Aimable, affable et un peu naïf, il va peu à peu se transformer au fil de ses découvertes.

     

    Roman noir dans le style de James Ellroy et plongée au cœur de l’Amérique profonde comme le ferait Franzen, ce récit, superbement écrit, est aussi un roman historique très critique. L’abrogation des lois raciales, la mort de Kennedy et de Martin Luther King, les alliances douteuses entre le Sud et Nixon pour lui faciliter l’accès à la présidence… Shiner parle franc. Truffé d’anecdotes savoureuses, d’atmosphère des années 60, de musique jazz et d’espoirs déçus, le récit de Lewis Shiner est une véritable saga courant sur quarante années et trois générations.

    Nous sommes en présence d’une diatribe sévère du rêve américain, basé sur la violence, le mensonge, les luttes d’influence et la ségrégation. Et la véracité des faits relatés fait de ce roman un livre d’Histoire passionnant où nous observons comment l’histoire d’un pays peut influer sur celle des individus et comment les actes des pères peuvent forger les fils.

    C’est un roman superbe et une ode à la culture noire que j’ai beaucoup aimé.

      

    Emprunt à Anne , je conseillerais de lire ce roman tout en écoutant un CD de Coltrane ou de Davis, ce que j'ai fait. C'était magique.

    Merci aux Editions Sonatine pour ce roman.

      

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Cajou
    Dimanche 19 Février 2012 à 19:17

    Olalala, "Superbe", dis-tu...un roman dont je n'avais pas entendu parler mais ton enthousiasme fait qu'on ne peut qu'avoir envie de le découvrir ! J'adore les romans noirs <3

    2
    Dimanche 19 Février 2012 à 19:33

    J'ai été très touchée par l'histoire de cet homme dont le père est mourant et qui cherche désespéremment des réponses à ses questions depuis des années. J'ai aimé que son histoire personnelle se mêle à celle de sa ville d'origine, que l'Amérique des années 50 et 60 y soit dépeinte, et que l'enquête qu'il va mener s'imbrique dans l'Histoire. Et de plus, c'est bien écrit.

    3
    Lundi 20 Février 2012 à 13:05

    Je note ta recommandation pour sa sortie en livre de poche !!!

    Merci mon amie !

    4
    Jacqueline H
    Jeudi 23 Février 2012 à 21:28

    Une lecture qui me tente ..... Comme Richard16, je note pour la sortie "en poche" ! -)

    5
    AmbroiseS
    Samedi 25 Février 2012 à 15:31

    Merci pour cette bonne idée. Je l'ai vu en librairie mais j'avais hésité. J'y cours.

    6
    Samedi 25 Février 2012 à 16:55
    Alex-Mot-à-Mots

    Un coup de coeur, et un sujet intéressant, je note, évidemment !

    7
    Samedi 25 Février 2012 à 20:52

    Le magazine Alibi lui attribue 4 cartouches (sur 5)

    8
    Mardi 28 Février 2012 à 19:14

    Oh je sens que ça me plairait bien !

    9
    Olivier M
    Vendredi 2 Mars 2012 à 14:35

     excellent roman à découvrir si on aime le policier. La toile de fond historique est intéressante.

    10
    Jessy James
    Samedi 17 Mars 2012 à 22:04

    Lu sous ta recommandation et beaucoup apprécié. Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :