• Jayne Mansfield, 1967, Simon LIBERATI

    Jayne Mansfield, 1967, Simon LIBERATIDans cette Buick broyée se trouvait une femme, une "Hollywood movie star" de trente-quatre ans, anseuse nue à Las Vegas, célébrissime sex-symbol des années 50. Simon Liberati ressuscite Jayne Mansfield, l'actrice méconnue la plus photographiée au monde, fouille amoureusement dans les recoins les plus ténébreux de sa vie, retrace ses dernières heures en plein été hippie, qui disent aussi le crépuscule de l'âge d'or hollywoodien. Au programme : perruques-pouf, LSD 26, satanisme, chihuahuas, amants cogneurs, vie desaxée, mort à la James Dean, cinq enfants orphelins et saut de l'ange dans l'underground.

    Une oraison funèbre et morbid chic dans la droite ligne de Truman Capote et Kenneth Anger.

     

    Mon avis :

     

    Arrivée à Hollywood à 23 ans, Jane Mansfield était décidée à devenir une star, une icône telle Marilyn qu’elle se voyait déjà détrôner. Mais une dizaine d’années plus tard, son ascension s’arrêtait brusquement sur une route de Louisiane. Sa Buick allait s’encastrer violemment sous un semi-remorque.

    Cette sortie de route fait l’ouverture de ce court récit. Minutieusement, l’auteur nous raconte l’accident pendant plus de 50 pages. J’ai trouvé ça d’un ennui mortel.

      

    J’espérais découvrir cette comète du showbiz, présentée souvent comme une mégalomane prête à tout pour réussir, en lisant ce récit mais je n’ai finalement rien appris ou presque de la vie de cette jeune femme blonde qu’il surnomme « le diplodocus des années dumb blonde »

      

    Ce livre n’est pas un roman, pas vraiment une biographie et n’apporte pas grand-chose. Bien qu’il ait reçu le prix Femina 2011, j’ai trouvé cette lecture décevante aussi bien par la forme que par le fond.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline H
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 20:48

    Un livre qui ne me tente pas du tout ! Et, "plus je vais" .... plus je "me méfie" des prix littéraires ..... :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :