• 54 minutes, Marieke NIJKAMP

    54 minutes, Marieke NIJKAMP54 minutes. C’est à la fois peu et beaucoup.
    54 minutes entre terreur et espoir.
    54 minutes pendant lesquelles tout peut basculer.
    54 minutes. C’est le temps qu’il faudra pour changer à jamais la vie du lycée d’Opportunity en ce lundi matin d’hiver.

    Mon avis : 

    Encore un récit sur les tueries de masse me direz-vous. Oui mais le point de vue est différent. « Tout le monde est une idole » abordait l’après et les conséquences psychologiques pour un rescapé. « Eux » explique la genèse de l’acte, le harcèlement subi… Ici, Marieke Nijkamp nous fait vivre les 54 minutes de terreur vécues par un lycée, à travers le regard de divers jeunes dont celui du tueur.
    Et il me semble nécessaire de garder à l’esprit que nul n’est à l’abri et de pouvoir aborder en classe ce sujet grave et hélas trop fréquent.

    Tyler en veut à la terre entière. Depuis le décès de sa maman, sa vie a basculé et il en impute la responsabilité à tous. Ce jour-là, il vient régler ses comptes, méthodiquement, froidement et cela glace les sangs à la lecture.

    Le récit est rythmé, entrainant et addictif. Je l’ai lu en une soirée, incapable de le lâcher. Et j’ai terminé en larmes, le souffle coupé. Sous mes yeux se déroulait la scène. Ce roman m’a bouleversée par son authenticité, sa froideur et son implacable réalité qui nous explose en plein visage.

    Marieke Nijkamp, auteure néerlandaise, nous questionne sur la responsabilité de chacun face à ces violences. Aurait-on pu prévoir ? Aurait-on pu éviter ? Le choix du roman choral permet de suivre les différents points de vue. Non seulement ceux des personnes qui tentent une justification ou une compréhension de l’horreur par rapport à ceux qui condamnent ; mais aussi le point de vue de ceux qui sont piégés dans l’auditorium opposé à celui de ceux qui sont en dehors et tentent de réagir. Cela confère à l’histoire un dynamisme indéniable. Les réactions sont plausibles, les sensibilités intéressantes et la personnalité de chacun cohérente.

    Bref, vous l’avez compris, j’ai été séduite par ce 1er roman. J’hésite cependant à le proposer en 4e car j’ai trouvé certaines scènes très dures. Si vous l’avez lu, j’aimerais recevoir vos avis à ce propos.

    Un livre choc. A découvrir.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Février à 21:14

    Pas lu mais intéressé par ce que tu en dis. 

    Bon congé ! 

      • Vendredi 9 Février à 23:15

        Bon congé Philippe !

         

    2
    Dimanche 11 Février à 20:53
    gambadou

    Au vu du thème, je le vois plus en lycée effectivement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :