• L'invention de Hugo Cabret, Brian SELZNICK

    Mes lecturesHugo Cabret est orphelin et est hébergé par son oncle dans les combles de la gare. Son oncle y est horloger. Avant de mourir dans l'incendie du musée où il travaillait, le père d'Hugo réparait un automate. Il n'a de cesse de terminer le travail de son père, persuadé que cet automate a un message à lui confier.

    Ce livre, proposé à la lecture pour le prix Versele, m'a attirée par son volume. Je me suis demandée si des enfants de douze ans pourraient lire une telle brique. Ce fut ensuite une merveilleuse surprise de plonger au coeur des pages. Ce roman d'aventure est avant tout graphique. Les dessins en noir et blanc sont magnifiques, la beauté des traits de crayon rend l'atmosphère brumeuse, diaphane. La trame se lit dans les images qui alternent avec le texte. Cet ouvrage rend un bel hommage à l'imaginaire, à l'enfance et au monde du cinéma. Illusions, inoslite, rêves... c'est tout ça et plus encore.

     C'est un petit bijou, une perle à découvrir absolument.

    Seul gros bémol, le prix ! 17,90 euros, c'est beaucoup ! Comme les prix des autres ouvrages proposés pour le prix Versele. Si vous voulez acquérir les 6 ouvrages du prix 5 chouettes, il vous en coûtera 60 euros !!! Ce n'est pas ainsi qu'on démocratisera la culture !

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :