• Accueil

    Spes messis in semine

     

    Mes auteurs favoris


    Fred Vargas
    Susie Morgenstern
    Philippe Delerm
    Arlette Cousture
    Amélie Nothomb
    Harlan Coben
    Frank Andriat
    Eric-Emmanuel Schmitt
     Gudule
    Yaël Hassan
    Patrick Senécal
    George Sand
    Victor Hugo
     Molière
    Stephen King
    Jean-Philippe Blondel
    Agatha Christie
    Ken Follett
    François Mauriac
    Chrystine Brouillet

      

    Je lis parce que lire me met à distance de moi-même et du monde. Je lis parce que lire me ramène à moi-même et au monde.

    Susie Morgenstern

      

    Challenge sur Berlin ici : http://argali.eklablog.fr/ich-bin-ein-berliner-recapitulatif-a46964735

     

    Bonjour à vous, visiteurs de passage, et bienvenue sur mon blog.

    Vous trouverez ici, une présentation des livres que je lis et un commentaire personnel sur l’histoire et le style de l’auteur. Mon but est d’abord de garder trace de mes lectures, ensuite de les partager avec vous pour vous donner, peut-être, l’envie de les découvrir à votre tour.
    Ici vous êtes sur la page d’accueil. Dans cette rubrique, vous pouvez lire de courts articles concernant les à-côtés de la lecture, la vie des blogs, les échanges…

     

    Quatre rubriques présentent les livres que j’ai lus et une les activités que je fais en classe.

     -       Mes lectures (romans, essais, bd, ouvrages historiques… pour adultes)

     -       Romans jeunesse (romans, récits, albums… à destination des jeunes dès 10-11 ans)

     -       Romans policiers (polars, thrillers, romans noirs… bref mes mauvais genres)

     -       Littérature québécoise (une majorité de romans, d’auteurs québécois que j’apprécie)

     -    Lecture plaisir, plaisir de lecture (activités scolaires autour de la lecture)

    Enfin, si vous cherchez un livre pour illustrer un thème particulier, rendez-vous dans la rubrique « Thèmes » où sont classées mes lectures.
    Pour les curieux, la rubrique « Auteurs » présentent des comptes-rendus de rencontres, conférences, interviews… d’écrivains, auxquels j’ai assisté.

     

    Bonne découverte !

     

     

     

  • Il y a presque 14 ans que mon blog existe et vous continuez à me faire confiance jour après jour et à réagir à mes publications.

    Aujourd'hui, mon blog affiche plus d'un million de visites depuis son ouverture et aujourd'hui, il y a eu pas moins de 3154 visiteurs. Le blog ne comptabilise qu'une fois les visites journalières. Je vous suis donc infiniment reconnaissante pour votre fidélité et vos partages. 

    Je tâcherai d'être à la hauteur pour la suite.

     

    Merci à tous !

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    13 commentaires
  • Pin It

    7 commentaires
  • J’adore lire et découvrir de nouvelles histoires, de nouvelles plumes. Mais au fil du temps, il est plus difficile de trouver des coups de cœur. J’ai lu de très bons romans, des histoires qui m’ont touchée mais il m’en faut plus, parfois un rien, pour que ce soit un coup de cœur.

     

    Cette année cinq livres ont été retenus :

     

    La librairie sur la colline, Alba Donati

    Musée, Christophe Chabouté (roman graphique)

    Une minute de silence, Siedfried Lenz

    HeLa, Aliénor Debrocq (théâtre)

    L'affaire de l'île Barbe, Stanislas Petrosky

     

    Des styles divers, des genres littéraires différents, des audaces, des histoires inattendues... je vous les conseille vivement.

    Et vous ? Quels ont été vos coups de cœur ?

     

    Pin It

    6 commentaires
  • Le débat franco-français sur l’écriture inclusive me hérisse par le côté intransigeant de ceux qui défendent cette langue. Ce n’est pas parce qu’on est contre l’utilisation du point médian qu’on est arriéré, immobiliste ou à côté de la plaque. Je suis sidérée de lire les échanges sur les réseaux sociaux et leur violence. La langue ne devrait être ni politisée, ni devenir un enjeu de pouvoir. Or c’est bien à cela qu’on assiste.

    Une langue évolue et c’est bien. Mais c’est l’usage qui la fait évoluer. On ne peut imposer à tous une façon d’écrire. Les positions dogmatiques sont dommageables.

     

    L’écriture inclusive est artificielle et incohérentes par de nombreux aspects. Lire à haute voix un texte en écriture inclusive rend incompréhensible le propos. Elle impose en plus des aberrations linguistiques (j’ai lu récemment dans un magasin : produits fromager.e.s) transformant le français en sabir incompréhensible pour les non francophones. A complexifier ainsi la langue, on pousse les étrangers à adopter l’anglais, plus simple et plus lisible. Est-ce ce qu’on cherche ?

    L’écriture inclusive se veut plus égalitaire. Qui pourrait m’apporter des preuves tangibles d’une amélioration de l’inclusion depuis la mise en route du point médian ou du pronom iel ? A-t-elle réellement eu des effets sur la place des femmes dans la société ? Sur l’acceptation des personnes non genrées ? Elle crispe les unes et les uns mais ne résout rien. Ce ne sont pas des changements graphiques qui feront avancer les choses.
    Si vraiment on souhaite une langue plus inclusive utilisons des synonymes, des mots épicènes, des parenthèses… qui ne rendront pas la lecture plus compliquée qu’elle n’est déjà.

    Pour enseigner à des jeunes ayant des troubles d’apprentissage ou des allochtones, je vois au quotidien leurs difficultés à lire et comprendre le français et ses règles déjà complexes. Ajouter de la confusion à la complexité est inutile selon moi. L’inclusif n’est pas ergonomique, ni pour les enfants ni pour les adultes. Et ce n’est pas en ajoutant des signes dans un texte qu’on change le monde.

     

     


    9 commentaires
  • Il y a 120 ans naissait Georges Simenon.

     

    L’année 2023 sera l’année Simenon à Liège, le romancier de langue française le plus vendu, traduit et adapté du vingtième siècle.

    A l’occasion des 120 ans de sa naissance, vous avez la possibilité de découvrir sa ville natale, Liège, grâce à un parcours pédestre : « Sur les traces de Simenon ». Vous serez guidé dans les rues du quartier d’Outremeuse où a grandi le célèbre écrivain.

    Ce parcours qui retrace la jeunesse de Simenon vous emmènera à l’église St Pholien et à la Caque. Il a été inauguré en 1983 et modernisé en 2023. Le tracé a été révisé, des plaques signalétiques ont été ajoutées et une application sur smartphone a été créée.

    Depuis le 11 mars, des contenus inédits (dont des photos d’époque et des enregistrements audios) sont proposés aux visiteurs. Je vous invite aussi à vous rendre à l’exposition photo : « Images d’un monde en crise. 1931-1935 ». Grand voyageur, Simenon a rapporté de ses nombreux voyages des reportages, des romans et des milliers de photographies. Le Grand Curtius présente une sélection de celles-ci. On peut y découvrir le lien entre ses photos et son travail d’écrivain. Jusqu'au 27 août.

    Quant aux librairies, elles ont habillé leurs vitres aux couleurs de l’artiste.

    Belle balade dans ma ville !

     

     

    Pin It

    7 commentaires
  • Une autre année difficile se termine. Une fois encore, la lecture m’a servi d’échappatoire mais n’a pas été au centre de mes priorités.

    Heureusement, de nombreuses maisons d’édition continuent à me faire confiance même si les envois ont été plus espacés.

    Parmi les 57 livres lus, beaucoup ont été agréables et plaisants, quelques-uns ne m’ont pas plu outre mesure et puis il y a eu quelques coups de cœur. Les voici :


    Mes lectures :

    Over the rainbow, Constance Joly

    Le cœur à l’échafaud, Emmanuel Flesch

    Vesdre, Luc Baba

    Passer l’hiver, K.Lemmens et R ;Renard

    Clara lit Proust, Stéphane Carlier

     

    Romans jeunesse 

    Le rêve de Mademoiselle Papillon, A.Cardyn et J.Arnal

     

    Romans policiers

    Casse-tête à Cointe, Francis Groff

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    8 commentaires
  • Bilan et coups de cœur 2021

     

    A quelques heures de la fin de l’année, il est de tradition de faire le bilan. Cette année fut difficile sur le plan personnel et la lecture, même si elle a toujours été présente, est passée au second plan durant de nombreux mois.

    Le bilan est donc très modeste en 2021 puisque je n’ai lu que 55 livres. Heureusement beaucoup furent de qualité. Parmi mes coups de cœur, citons :

     

    Mes lectures :

    Modifié, Sébastien L. Chauzu

    Qu’à jamais j’oublie, Valentin Musso

    Premier sang, Amélie Nothomb

    Dans la tête de Sherlock Holmes, Lieron et Dahan

     

    Romans jeunesse 

    Le doux murmure du tueur, N. Monfils

     

    Romans policiers

    Ghetto X, Martin Michaud

     

     

    Par contre, plusieurs maisons d’édition m’ont fait confiance et proposé des partenariats. Tous intéressants. J’ai aussi beaucoup échangé sur les réseaux sociaux avec des auteurs, chroniqueurs ou attachés de presse et ce fut très enrichissant. Et j’ai enfin eu la chance d’accueillir dans ma classe Frank Andriat et ce fut vraiment un très bon moment.

     

    Espérons que 2022 sont plus légère et me permette de reprendre des habitudes de lectures plus régulières.

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique