• L'Elite, Résilience, Joëlle CHARBONNEAU

    L'Elite, Résilience, Joëlle CHARBONNEAUAller à l’Université, c’est intégrer l’élite. Cia le sait. Cia le veut. Mais la sélection sera sans pitié. Bienvenue au Testing.
    Profil idéal : Etre déterminé. Compétent. Débrouillard. Et avoir de parfaites connaissances en sciences naturelles. Utile pour survivre.
    Objectif : Le Test récompense à la fois les guerriers et les sages. Les candidats qui ne réussiront pas les épreuves seront éliminés. Dans tous les sens du terme.
    Les candidats peuvent-ils renoncer à passer le Test ? Non. Une fois le Test commencé, une seule issue : réussir les épreuves.
    La sécurité des candidats est-elle assurée pendant le Test ? La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.
    Est-il déjà arrivé que des candidats mesurent durant le Test ? La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.

    Mon avis :

    Les Sept Guerres ont ravagé la Terre, l’ont dévastée et polluée suite à l’emploi de produits chimiques. Dans un futur apocalyptique, la population survivante est répartie en colonies assignées chacune à une tâche particulière afin de rendre la Terre un peu plus vivable. Chaque année, les meilleurs étudiants de chaque colonie sont envoyés à Tosu, la capitale dela Communauté Unifiée, afin de passer le Test qui leur ouvrira les portes de l’université, un privilège réservé aux meilleurs. La colonie des Cinq Lacs n’a plus eu de sélectionnés depuis près d’une décennie. Cia, 16 ans, vient de terminer sa scolarité et rêve d’être choisie pour passer le Test. Elle serait la première de la famille, après son père, ses quatre frères ne l’ayant pas été.

    Ce roman a toutes les caractéristiques d’une dystopie : monde futuriste qui interroge l’homme sur son rapport à la nature et à la violence, relations humaines limitées où seul compte la survie de l’espèce, manipulation de la population... mais il se distingue par son style soigné et son vocabulaire soutenu. Dans ce monde, le Test, qui porte sur les sciences, la logique, le sens politique et l’adaptabilité à des situations de crise, est un enjeu capital pour ceux qui espèrent accéder aux plus hautes fonctions. Mais les plus faibles seront éliminés, soit par leurs propres erreurs, soit par les autres. Les différentes réactions humaines sont très bien décrites : il y a les lâches, les fourbes, les opportunistes, ceux qui ne pensent qu’à eux et ne s’embarrassent pas d’aider les autres, ceux qui n’hésitent pas à se débarrasser des concurrents pour gagner, ceux qui prennent plaisir à se montrer supérieurs et violents et ceux qui tentent malgré les circonstances de conserver une part d’humanité. Quelle attitude sera payante auprès des officiels chargés d’évaluer les candidats ? Comment pourront-ils vivre après tout ce qu’ils ont vu... ou fait ? Leur sera-t-il facile de rester fidèle à leurs valeurs ?
    Ce qui m’a plu aussi dans ce récit, c’est que tout ce que les jeunes subissent et endurent à pour but de les mener à l’université. Tant d’épreuves et de dépassement de soi pour accéder aux études, au savoir !
    Enfin, Cia est une jeune fille forte, calme, posée et pragmatique. Elle est autant capable de briller en histoire, de réaliser des problèmes mathématiques que de mettre en pratique ses connaissances en mécanique, électricité ou sciences. C’est une personnalité qui a su me séduire.

    Ce premier tome de la trilogie est riche en rebondissements, pose des questions intéressantes et est très bien écrit. Il plaira aux adolescents friands du genre.

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :