• Sweet Sixteen, Annelise HEURTIER

    Sweet Sixteen, Annelise HEURTIERRentrée 1957.
    Le plus prestigieux lycée de l’Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs.
    Ils sont neufs à tenter l’aventure. Ils sont deux mille cinq cents, prêts à tout pour les en empêcher.

    Mon avis :

    Une fois encore, Annelise Heurtier nous propose un roman choral inspiré de faits réels. Sans trop savoir pourquoi, Molly s’est portée volontaire pour intégrer un lycée jusque là réservé aux Blancs. Cette jeune adolescente noire réservée n’imaginait pas un seul instant que cette tentative vécue aux côtés de huit autres lycéens noirs allait être un vrai parcours du combattant. Les injures, les humiliations, Molly en avait l’habitude. Mais jamais elle n’avait été personnellement confrontée à une telle violence haineuse.

    En face, il y a Grâce, une jeune Blanche d’un milieu bourgeois. Grâce baigne dans un climat ségrégationniste depuis son enfance. Sa mère milite même activement pour que les Noirs n’obtiennent pas les mêmes droits que les Blancs. Imaginer un seul instant que sa fille pourrait partager le même banc qu’une Noire, elle en est incapable. Quelle horreur ! Pourtant, Grâce n’est pas raciste. Elle adore sa gouvernante noire, Minnie, qui l’a élevée. Et elle ne comprend pas la haine qui pousse tous ces gens à rouler des kilomètres pour empêcher ces étudiants d’entrer dans son lycée. Après tout, ce ne sont pas des repris de justice. Sont-ils dangereux ? Elle a, de toute façon, bien trop de choses en tête. Que va-t-elle porter à la rentrée ? Sherwood la remarquera-t-il ? Sera-t-il son cavalier au bal de fin d’année ? C’est tellement important pour elle.

    Voilà le climat qui règne en Arkansas à cette rentrée 1957. Trois ans auparavant, la Cour Suprême a pris une décision historique. Elle a rendu inconstitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles publiques. Désormais les Noirs pourront bénéficier du même enseignement que les Blancs. Dans le Nord du pays la décision est majoritairement bien accueillie. C’est loin d’être le cas dans le Sud pour qui c’est inconcevable.

    Grâce à la double narration, Annelise Heurtier nous laisse entrevoir les espoirs et les peurs de part et d’autre. On comprend les sentiments de chacune et les enjeux que cette décision représente pour chaque communauté. Si Grâce agit intuitivement sans calcul ni compréhension réelle de la situation, Molly, elle, a bien conscience que les choses ne seront plus jamais comme avant. Que ses compagnons et elle écrivent un page de l’Histoire de Etats-Unis en créant une brèche dans le système séparatiste.

    Bien qu’elle ait pris quelques légères libertés avec les faits historiques, Annelise Heurtier livre un rendu particulièrement fidèle du climat de ces années-là, des situations vécues et de la violence endurée par Molly (en réalité Melba Costello) et ses compagnons pendant leur présence au Lycée de Little Rock.

    Un récit bouleversant et édifiant sur une importante page de l’Histoire américaine. A lire à partir de 12 ans et à exploiter en classe sans nul doute.

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Juillet 2016 à 07:50

    La couverture ne m'attirerait pas du tout en librairie, mais ce que tu dis ce roman m'incite tout à fait à le lire. Je suis sûr qu'il me plairait. 

    Merci pour la découverte. 

    Bon weekend. 

      • Samedi 30 Juillet 2016 à 10:41

        Oui, je pense qu'il te plaira. Bon week-end.

    2
    Jacqueline
    Samedi 30 Juillet 2016 à 08:12

    J'ai beaucoup aimé moi aussi ......yes

    3
    Samedi 30 Juillet 2016 à 12:30
    Anne (desmotsetdesno

    Il est dans mes piles, tu confirmes la bonne idée de lecture !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :