• Lettres à une disparue, Véronique MASSENOT

    Dans un pays soumis à la dictature, Melina pleure Paloma, sa fille « portée disparue », enlevée avec son mari et sa petite fille. Au bout de quatre ans, l’espoir de la revoir vivante disparaît peu à peu… et le chagrin devient lourd à supporter. Elle décide alors de lui écrire pour exprimer sa douleur et son amour, pour recréer un lien avec cette fille tant aimée. Puis un jour, de cette longue nuit, la vie resurgit : Nina, la fille de Paloma serait vivante.

     

    Mon avis :

     

    Inspiré d’un reportage entendu sur France-Inter, ce récit déchirant met en scène Melina. A travers des lettres qu’elle écrit à sa fille disparue, Melina nous confie ses souvenirs, sa peine, ses espoirs et tous les sentiments contradictoires qui l’habitent depuis cette terrible nuit où son cœur de mère a été anéanti.

    Avec pudeur et délicatesse, l’auteur met dans les mots de Melina la douleur de toutes celles qui ont perdu un enfant et plus encore de celles qui, vivant dans des pays non démocratiques, ne sauront sans doute jamais ce qui leur est arrivé. L’ignorance est bien pire que la vérité.

    Un court récit épistolaire où chaque mot est soigneusement choisi. Un récit bouleversant. Une écriture qui exacerbe les sentiments.

      

      

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :