• Bêtes de guerre, Alain GROUSSET

    De tous temps, en partant faire la guerre, l’homme a réquisitionné des animaux avec une imagination sans limites : des éléphants pour effrayer l’adversaire, des chiens comme sentinelles, des pigeons messagers, et même des dauphins gardiens dans la marine. Utilisés pour leurs qualités exceptionnelles, ces compagnons de guerre sont souvent oubliés. De l’Antiquité à nos jours, et même dans le futur, découvrez-les dans ces incroyables et émouvantes histoires...

    Mon avis :

    J’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir cet ouvrage envoyé par les Editions Flammarion et qui nous présente sept récits mettant en scène un héros animalier. Je connaissais les éléphants d’Hannibal, les pigeons des deux Guerres mondiales mais j’ai découvert que les dauphins, les chameaux, les singes et mêmes des insectes avaient été employés dans le but de gagner une bataille voire la guerre.

    Chaque partie débute par un texte informatif présentant les caractéristiques et l’intérêt guerrier de l’animal et citant les emplois que l’homme lui a réservés au combat. Un récit fictionnel d’une quinzaine de pages plonge ensuite le lecteur au cœur de l’Histoire. Nous suivons ainsi Maada l’éléphant au sein de l’armée carthaginoise d’Hannibal ; nous frissonnons à la lecture du récit de Volker, le chien des tranchées et nous emportons devant ce que des trafiquants font faire aujourd’hui aux dauphins.

    Entre chaque partie, d’autres faits sont relatés sans être développés. J’ai ainsi appris que les Incas utilisaient de grosses fourmis pour agrafer les plaies des blessés ; qu’en 1898, des scarabées lumineux suffirent à éclairer une garnison espagnole attaquée par les troupes américaines ou que des mouettes furent entrainées par les Anglais à détecter les sous-marins.

    Bref, un ouvrage intéressant et agréable à lire qui propose là un thème rarement évoqué : la réquisition des animaux et permet aux plus jeunes de découvrir de grands conflits historiques.

    Publié chez Nathan et Hachette depuis un certain temps, Alain Grousset a fait des études de sciences naturelles et cela se sent ici dans la justesse de ses récits et la tendresse qui affleure. Son écriture est efficace, sobre et précise à la fois et il veille à soigner les chutes de ses nouvelles.

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cet ouvrage abordable dès 10-11 ans.

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Mai 2014 à 20:23

    Un livre sans nul doute intéressant.  Ce n'est  pas si courant de retrouver nos amis les animaux comme héros.

    Bonne soirée. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :