• Lui, Patrick ISABELLE

    Lui, Patrick ISABELLEAprès avoir commis une fusillade et purgé sa peine dans un centre jeunesse, un adolescent retourne chez ses parents avec l’espoir de retrouver une vie normale. Sa libération ne laisse personne indifférent. Le public exprime sa colère sur les réseaux sociaux, tandis que les témoins de la tragédie et les proches du jeune contrevenant tentent avec douleur de comprendre ce qui s’est passé.

    Mon avis : 

    Voici arrivé le terme de la trilogie de Patrick Isabelle. Après « Eux » et « Nous », il nous propose « Lui ». Lui, c’est ce jeune garçon que l’on suit depuis le collège et dont on ne sait toujours pas le nom. Parce que « Lui », ce jeune harcelé et humilié par les caïds de l’école, sans raison apparente, cela peut être n’importe qui.

    « Lui » a purgé sa peine. Après trois ans passés en centre fermé, il espère reprendre une vie laissée entre parenthèses. Mais cela sera-t-il possible ? Le laissera-t-on faire ? Et ces années d’enfermement, brillamment racontée dans « Nous » s’effaceront elles peu à peu de sa mémoire ? Les répercussions du drame qui s’est joué il y a trois ans sont bien plus grandes qu’il ne l’imagine.
    On découvrira ce que sont devenus ses harceleurs, son meilleur ami, ses parents, son enseignante principale… En donnant la parole tour à tour à chacun, Patrick Isabelle interroge adroitement les consciences. Entre crainte, regrets, rédemption et vengeance, tout peut arriver.

    Toujours par de courts chapitres, poétiques et poignants, l’auteur nous raconte le dénouement d’un drame (hélas) ordinaire. Cette fois, le personnage principal ne s’exprime plus en « je », ce sont les autres qui parlent de lui. Ceux qui ont vécu ce drame n’ont pas oublié, la douleur est inextinguible et certaines colères explosives. On sent dès le début que le pire peut se reproduire. A moins qu’on ne puisse sortir du cercle vicieux de la violence.
    Je ne vous dirai pas ce qu’il en est car cette trilogie mérite vraiment qu’on s’y plonge et qu’on la donne à lire aux adolescents. Ces romans jeunesse ne les prennent pas pour des « niaiseux » comme dit l’auteur. Celui-ci leur parle comme à des adultes, comme il aurait aimé qu’on lui parle au même âge. Et il fait mouche !

    Je donne le premier tome à mes élèves et chaque année, cela les bouleverse et les fait réagir. J’attends avec impatience que ces ouvrages soient enfin disponibles en Europe pour les proposer tous.

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Janvier à 21:24

    Une trilogie qui me semble intéressante... 

    Un jour peut-être....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :