• A comme voleur, JC MOURLEVAT

    Mes lecturesArthur vit seul dans un appartement d'une cité HLM. Son père a déserté le domicile familial depuis longtemps et sa mère, qui boit un peu trop depuis, est partie avec son nouvel amant sur la Côte d'Azur. Mais le pécule que la mère a laissé est épuisé et Arthur doit se débrouiller pour manger. Alors il vole. Triste vie, heureusement qu'il y a Florence la caissière du supermarché où Arthur s'alimente en cachette.

     

    Mon avis :

     

    Ecrit il y a plus de dix ans, ce roman n’est en rien comparable au « Chagrin du roi mort ». Ici pas de légende, d’histoire fantastique, de sorcière ou de fée mais un quotidien misérable dans lequel essaie de survivre Arthur, un jeune adolescent. Jean-Claude Mourlevat nous peint son portrait avec pudeur, celui d’un jeune, victime de sa famille, des affres de la vie et qui deviendra coupable pour essayer de survivre. On s’attache assez vite à ce jeune héros bien que l’histoire telle qu’elle est racontée ici soit un peu surréaliste. Elle n’en est pas moins remarquablement narrée ; le désarroi d’Arthur et la détresse sociale qu’il connait sont subtilement brossés.

    Un livre triste mais que l’auteur veut positif. Comme pour nous rappeler qu’il y a toujours une issue possible.

     

    A conseiller dès 11 ans. De beaux débats en perspective.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :