• Virus LIV3 ou la mort des livres, Christian GRENIER

    Mes lectures

    Face à la tyrannie des Lettrés qui ont interdit tous les ordinateurs au profit des livres, les Zappeurs ont trouvé un moyen radical de ramener l’image au cœur de la vie. Leur arme ? Un virus diabolique qui efface les mots des livres à mesure qu’ils sont lus et transporte le lecteur à l’intérieur des pages.

    Alis, une jeune fille favorable aux technologies modernes, représente la dernière carte des Lettrés : elle seule est capable d’identifier l’inventeur du virus et de trouver un antidote…

     

    Mon avis :

     Christian Grenier remet au goût du jour le thème de la destruction des livres et de la chasse aux lecteurs en opposant deux clans : le gouvernement des Lettrés, qui a interdit les écrans, et les Zappeurs, qui ont inventé un virus effaçant les mots !
     

    Ecrit en 1998, ce livre était visionnaire. On ne parlait pas encore d’Ipad, d’E-book et autres avancées technologiques, mais on sentait bien que c’était dans l’air. L’intérêt du roman aujourd’hui est d’amorcer un débat avec les jeunes sur l’utilité des livres aujourd’hui. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nombre de mes élèves n’en voient plus du tout l’intérêt.

    Ce roman est aussi riche en références littéraires : titres cités, personnages inspirés de la littérature… Mais cet aspect-là n’est pas du tout compris par mes élèves. Il a fallu leur expliquer. Pourtant, ils ont accroché à ce roman et pour moi c’est finalement l’essentiel.

    Ce roman a eu le mérite de les faire réfléchir et de leur montrer que finalement livres et ordinateurs sont complémentaires.

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :