• Les enfants de la mer, Daisuke IGARASHI

    Les enfants de la mer, Daisuke IGARASHIPar une mer calme, une dame d'un certain âge tient la barre d'un voilier. Elle devise avec son petit-fils et lui raconte les secrets de la mer... Au premier jour des vacances d'été Ruka, collégienne rebelle, blesse une camarade de jeu. Exclue du club pour toutes les vacances, elle se demande que faire et décide de partir une journée pour Tokyo. À la nuit tombée, elle fait une étrange rencontre, celle d'Umi, un garçon étrange qui plonge et disparaît dans les eaux troubles du port de Tokyo... Elle le retrouvera quelques jours plus tard, réquisitionnée par son père océanographe, pour travailler dans l'aquarium dont il s'occupe. 

     

    Mon avis :

     

    Entrée dans la librairie pour acheter un manga à mon fils, j’en suis aussi ressortie avec un pour moi. C’est d’abord la couverture qui m’a attirée. Une plongée dans le Grand Bleu, trois enfants au regard envoutant, un titre alléchant. J’ai ouvert, lu le début et je me suis retrouvée à la caisse avec le livre en main.

    Je n’avais pas vu que les 300 pages de ce livre ne formaient qu’un premier tome. Me voici bonne pour poursuivre l’aventure car ce récit m’a séduite.

     

    Une grand’mère propose à son petit-fils de lui révéler les secrets fascinants des fonds marins. De nombreuses fables ont jailli de l’imagination des pêcheurs et des plongeurs, mais elle semble se baser sur divers témoignages de personnes dignes de foi et sur sa propre expérience. Nous la suivons donc à la rencontre de Ruka, une jeune fille aventurière et rebelle qui va se lier d’amitié à Umi, un mystérieux garçon nageant comme un poisson, dans le prénom signifie « mer ». Le mystère qu’il recèle va piquer la curiosité de Ruka qui passera ses journées de vacances à ses côtés, à l’aquarium de son père.

    Elle va découvrir un univers marin fascinant, une diversité faunique qu’elle ne soupçonnait pas et des phénomènes inexpliqués auxquels son père et son équipe de scientifiques sont confrontés depuis quelques semaines. Elle fera aussi la connaissance du ténébreux frère d’Umi « Sora », « ciel » en japonais. Quel secret cachent-ils ? D’où leur vient leur inextinguible besoin d’être dans la mer ?

    L’amitié qui se nouera peu à peu entre ses trois personnages hors du commun sera au cœur de l’intrigue.

     

    Cette fable marine onirique nous plonge progressivement dans le fantastique. Il est question de mystérieuses disparitions de poissons, d’enfants-océan aperçus par des plongeurs, de pouvoirs qu’auraient « ceux qui ont vu », de phénomènes inexpliqués…

    La trame se veut aussi écologique, rappelant par petites touches répétées que l’homme a un effet néfaste sur la nature et plus particulièrement sur la mer et son écosystème.

    Au niveau du dessin, pas de traits brut ou d’angles abrupts ; seulement des personnages aux expressions soignées et une représentation réaliste des fonds marins, tout en détails et subtilité.

    Je ne suis pas du tout experte en manga. Ce livre n’est que ma seconde expérience après la lecture des premiers tomes de la série « Les gouttes de Dieu ». Mais j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire. Un bel hymne à la nature et un joli conte dont j’ai hâte de découvrir la suite.

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :