• L'Elite, Dernière épreuve, Joëlle CHARBONNEAU

    L'Elite, Dernière épreuve, Joëlle CHARBONNEAUCia a découvert les secrets du Test.
    Aujourd’hui, elle veut y mettre fin. Mais elle ne peut le faire seule. En qui peut-elle vraiment avoir confiance ?
    Pour le savoir, elle n’a qu’une solution : mettre au point son propre test et y soumettre son entourage.

    Mon avis :

    La dernière épreuve clôt ainsi la trilogie « L’Elite ».
    Cia a vu disparaitre trop de jeunes depuis qu’elle a été sélectionnée pour entrer à l’université ; elle veut que cela cesse. Approchée par des Officiels qui pensent qu’elle pourrait être un atout majeur dans leur lutte pour mettre fin au Test, elle se voit confier une mission de la plus haute importance. Mais pour la mener à bien, il faudra qu’elle fasse des sacrifices et renonce à certaines de ses valeurs. Est-elle prête pour cela ? La fin justifie-t-elle les moyens ?

    Tout au long de ce troisième volet, Cia prendra à nouveau des risques et devra faire preuve de discernement. Les apparences sont trompeuses et il est difficile de savoir qui est un ami et qui est un ennemi. Elle ne peut décidément compter que sur elle-même. Et sur l’amour indéfectible de Tomas.

    Après deux tomes convaincants et palpitants, le troisième tome de cette dystopie originale ne faiblit pas. Nous retrouvons les mêmes personnages, les survivants, et ils seront tous à nouveau confrontés à de nouveaux obstacles à franchir mais plus atypiques cette fois. Alors que l’on pense savoir qui tire les ficelles, qui est fiable et qui ne l’est pas, Joëlle Charbonneau brouille les pistes et amène un rebondissement déroutant.

    Toujours aussi addictive, la lecture se fait en quelques heures, d’une traite, tant on a envie de découvrir comment chacun va s’en sortir et tirer son épingle du jeu. L’auteure est très forte pour maintenir le suspens tout au long des trois épisodes et garder l’attention du lecteur. De plus, ce qui ne gâche rien, la psychologie de ses personnages est précise et les rend crédibles et attachants.

    Les amateurs de dystopie trouveront ici un roman qui respecte les codes du genre tout en apportant une touche innovante. Les adolescents, friands d’aventure, seront comblés par ce récit post apocalyptique où l’action et la réflexion se disputent la première place. Joëlle Charbonneau n’a pas son pareil pour nous raconter une histoire et nous accrocher à sa plume jusqu’au mot fin. A moins que...

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :