• Uglies, Scott WESTERFELD

    Uglies, Scott WESTERFELDTally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'Etat : une manipulation. Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

     

    Mon avis :

     

    Riche en rebondissements, ce premier volet d’une saga qui compte actuellement cinq tomes est aussi foisonnant de thèmes donnant à réfléchir. Intelligemment construit, il nous emmène dans un monde codifié où la recherche de la beauté physique annihile toute autre quête, toute autre aspiration. Persuadés dès leur plus jeune âge qu’ils sont moches par nature, les enfants sont éduqués dans le culte de la beauté obligatoire, sésame tant attendu pour rejoindre le monde des rêves artificiels et des bonheurs utopiques et de là celui des adultes bien dans leur corps.

    Le diktat de l’esthétique, l’importance du regard de l’autre, la quête d’une identité… sont les thèmes d’ouverture qui nous entraînent rapidement vers d’autres, comme les risques du protectionnisme et du repli sur soi, la perte de la mémoire sociétale, la liberté de choix et de jugement ou encore l’écologie.

      

    Passionnant, bien écrit, rendant avec justesse les états d’âme et les hésitations des adolescents héros du récit, ce roman d’anticipation dystopique nous décrit une société hyper hiérarchisée, cloisonnée ou mensonges et manipulations ont fait des hommes des moutons dociles et inoffensifs.

    Les Rouillés que nous sommes feront sans doute des parallèles avec « Le meilleur des mondes » d’Huxley mais le propos reste original et la jeunesse des héros un gage d’intérêt pour les adolescents.

      

    Surprenant de lucidité sur le monde actuel et ce qu’il pourrait devenir, ce roman ado est d’une grande justesse et les jeunes ne s’y sont pas trompés. Ce sont eux qui m’ont incitée à le lire et je ne le regrette pas. J’ai beaucoup aimé. De nombreux sujets de discussion peuvent être initiés par cette lecture et les jeunes ont beaucoup à en dire.

      

    Un très bon roman de science-fiction à lire absolument !

      

      

     Uglies, Scott WESTERFELD 

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Septembre 2011 à 16:48
    prune bis

    Et tu ne le comptes pas dans ton challenge dystopique ? Je dis ça parce que j'ai envisagé de lire cette série pour le challenge. C'est pourquoi d'ailleurs je ne lis pas trop ton billet; J'ai aperçu "passionnant, bien écrit..." alors ça me suffit pour le moment ! :)

    2
    Dimanche 25 Septembre 2011 à 16:49
    prune bis

    Ton blog ets bizarre, il refuse que je signe mes commentaire Prune,parce que quelqu'un d'autre s'appelle paraît-il comme ça. C'est pourquoi j'ai dû signer Prune bis !

    3
    Mardi 27 Septembre 2011 à 16:38

    Bonjour, Si tu as indiqué ton mail lors de ton inscription, il faut que tu le renotes sinon il te prend pour quelqu'un d'autre. Désolée.

    4
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 11:59

    Ce livre est toujours dans ma PAL... il faut que je le lise... un jour (tu verras) (refrain bien connu des blogueuses)

    5
    Jeudi 29 Septembre 2011 à 20:17

    Je me dis ça aussi, très souvent !

    6
    Lundi 3 Octobre 2011 à 03:55
    Mamzellemelo

    Je suis pareille qu'Anne sur ce coup-là : il est dans ma PAL depuis un moment. Il a l'air original et me tente beaucoup !

    (pour répondre à Prune, les blogs sur eklablog sont comme ça, ça vient de la plateforme, moi non plus je ne peux pas mettre Mélo donc j'ai mis Mamzellemelo)

    Tu es inscrite au challenge dystopique, Argali ? Parce qu'il rentre tout à fait dans le cadre celui-là, non ?

    7
    Lundi 3 Octobre 2011 à 14:00

    Non, Mélo. J'ai assez de challenges en cours en ce moment. Je ne suis pas celui sur la dystopie.

    8
    Lundi 3 Octobre 2011 à 20:53
    prune bis

    Je croyais aussi que tu t'étais inscrite, d'où mon précédent commentaire. Mais non ! :) Bonnes lectures tout de même !

    9
    Lundi 3 Octobre 2011 à 21:17

    Coucou ^^Je suis ravie de lire que tu as apprécié autant que moi ! Rien qu'en lisant ton bilelt, je revoyais les scènes très visuelles du roman, comme à "La Fumée"... vraiment une lecture qui m'a séduite !

     

    10
    elialec Profil de elialec
    Vendredi 21 Octobre 2011 à 17:19

    J'ai moyennement apprécié mais mes filles ont adoré. Alors j'ai décidé de le proposer à mes 4e. On verra ce qu'ils en pensent. je te tiens au courant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :