• Typos 2, Poison noir, Guido SCARDOLI

    Typos 2, Poison noir, Guido SCARDOLIUn virus, appelé le "poison noir" sème la panique à Maximum city. Cette micro-bactérie qui s'attaque aux récoltes, entraine une crise alimentaire et économique sans précédent. Une puissante société, AgroGen, prétend avoir trouvé un anti-virus. Mais pour l'équipe de typos, cette solution miracle cache quelque chose.
    Le pouvoir en place menace l'avenir des hommes. Une mission de tous les dangers...

    Mon avis :

    Nous retrouvons dans ce deuxième tome, les quatre adolescents étudiants en journalisme qui forment l’équipe de Typos. Les voici aux prises avec un scandale écologico-économique.

    Un mystérieux champignon a détruit les récoltes des Territoires, le prix des denrées alimentaires a flambé et la famine guette. Un anti-virus apparaît alors comme par miracle. Cela met la puce à l’oreille de Typos. Bientôt, ils se rendent compte que d’autres catastrophes écologiques ont été résolues dans les années antérieures par la même firme dont les actions en bourse ont grimpé en flèche. Parallèlement, les publicités fleurissent dans la presse pour pousser les gens à investir dans l’agriculture et les OGM, d’alléchants crédits étant même accordés. Coïncidences ?

    Dans cette société du futur hyper informatisée et contrôlée par le pouvoir en place, Typos est le caillou dans la chaussure. Déterminés, altruistes, incorruptibles, ces futurs journalistes encadrés d’un professeur et du père de l’un d’eux n’hésitent pas à dénoncer les dysfonctionnements du système et ses abus. Travaillant dans l’anonymat par sécurité, ils sont souvent amenés à faire des sacrifices pour mener à bien leur mission.

    Ce deuxième tome nous donne enfin quelques précisions sur les personnages et les raisons de leur recrutement au sein de l’équipe. Les liens se clarifient un peu et le danger se précise par la même occasion. Il peut cependant se lire indépendamment du premier car les faits importants sont rappelés dans l’histoire. Comme le 1er opus, ce récit permet d’amorcer en classe une réflexion sur l’information, la presse, le choix des sujets traités... mais également sur le pouvoir des multinationales, la spéculation, les jeux d'influence et le manque d'éthique. (Qui a dit Monsanto ?)

    Un roman jeunesse bien construit, haletant et sans temps mort qui mêle avec intelligence et finesse des problèmes d’aujourd’hui et une fiction futuriste convaincante. Le sujet et les nombreuses trouvailles technologiques plairont très certainement aux adolescents.
    Un roman paru aux éditions Flammarion.

     

     Typos 2, Poison noir, Guido SCARDOLI

     

     

     

     

     

     

     

    8e

     

     

     

     

     

     

    Yahoo! Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Amarilly
    Lundi 29 Septembre 2014 à 22:46

    Je cherchais justement un livre sur la presse, le journalisme. Je vais me renseigner sur cette saga. Merci, cela a l'air intéressant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :